Rongeur

Des Rongeurs Dans La Maison

Examinez dans un premier temps tous les indices permettant d’identifier et de localiser les rongeurs nuisibles. Par exemple, les traces de pattes, de queue, de frottement laissé par le pelage ainsi que les excréments ou les dégâts visibles. Vous repérerez ainsi le territoire de la colonie, ses passages privilégiés et parfois son gîte.

Un peu d’aide pour l’identification : Pour la souris, on peut observer des perforations de panneaux isolants et de nombreux accès de très petite taille dans les gaines, placards, planchers … Compte tenu de ses goûts alimentaires très variés, toutes les denrées sont susceptibles d’être endommagées. Ses excréments sont petits (2 à 3 mm), foncés et ressemblent à du thé.

Le rat noir ou rat de grenier installe son nid dans les charpentes, les faux plafonds, sous les planchers ou les remises. Omnivore, il préfère nettement les grains et les végétaux. Ses excréments sont de forme allongée, de 8 à 12 mm terminés par une pointe.

Le rat d’égout ou le surmulot préfère les endroits humides : caves, cellier, dépôts d’ordures … où il creuse des terriers et se déplace au niveau du sol. Ses excréments ont la forme de noyau d’olive de 10 à 15 mm de long.

L’identification réalisée, attirez ces rongeurs en utilisant l’appât le plus adapté à la situation (blocs, pâtes, céréales …). Disposez-le en différents postes, dans des endroits propres, sur le passage des rongeurs situé dans leur gîte et le lieu habituel de ravitaillement. Vérifiez régulièrement la consommation des appâts. Soyez patient car les rongeurs, méfiants, ne les consomment pas tout de suite.

Réapprovisionnez les postes jusqu’à l’arrêt complet de la consommation et prévenez les réinfestations éventuelles. Quand la consommation a cessé, bouchez toutes les voies d’accès et éliminez tous les abris favorables à une nouvelle invasion !