C'est la saison des tomates !

Des tomates, il y en a de toutes les formes, couleurs, dimensions et poids. Ceci dit, quelles que soient celles que vous cultivez, sachez que rien ne vaut le goût de vos propres tomates. Saviez-vous d'ailleurs que c'est une culture assez facile ? Cela fonctionne aussi sans serre..

Planter des tomates

Vous pouvez opter pour semer vous-même vos tomates, mais vous pouvez aussi acheter des plants. À vous de choisir. Mais n'oubliez pas les Saintes Glaces ! Elles sévissent dans la première quinzaine de mai. Attendez donc avant de mettre en pleine terre les plants que vous aurez achetés. Assurez-vous de choisir une variété de tomate pour la culture en plein air. Ces variétés sont plus résistantes aux maladies et ont une bonne récolte même par temps froid. Les variétés pour la culture àl'extérieur sont Kumquat F1 - tomate olive - tomate noire / orange, San marzano - tomate roma - super savoureux pour les sauces et les soupes, Hazel gold - de couleur orange, Indigo Fahrenheit Blues - tomate cerise - de couleur bleu foncé, Sungold F1 - cerise de tomate - couleur jaune, goût très sucré ou Huang Se Chick Woon - tomate de taille moyenne - de couleur jaune pâle.

Si vous préférez les semer vous-même, vous pouvez par contre démarrer dès les premiers jours d'avril. Choisissez un bon emplacement pour vos jeunes plants. Ce peut être dans votre potager, mais rien ne vous empêche de les mettre en pot sur votre terrasse ou votre balcon. Une règle prévaut : il faut suffisamment de lumière solaire ! Trouvez-leur donc un petit coin ensoleillé, mais évitez toutefois un soleil trop ardent !

Vos tomates au potager

C'est dans le potager que les tomates se sentent le mieux. Si vous voulez une belle récolte, il faut cependant prêter attention à un certain nombre de points :

  • Le sol doit être riche en matériaux organiques. Il est nécessaire de l'enrichir de beaucoup de compost pour stimuler tout au long de l'année la croissance de vos plants.
  • Choisissez un bon endroit pour vos petits plants de tomates. Cet endroit peut être dans votre potager, mais pourquoi pas dans un pot sur la terrasse ou le balcon? Une règle générale: donnez suffisamment de soleil ! Donnez donc à vos tomates un endroit ensoleillé mais pas de trop. Si vous avez seulement de l'ombre, il y a peu de chance de réussir. Les tomates sont de véritables adorateurs du soleil; un endroit où il y a au moins 6 heures de soleil par jour est nécessaire.
  • Un sol riche en matière organique est nécessaire. Il faut beaucoup de compost pour stimuler la croissance de vos plantes toute l’année. La solution idéale est l'Amendement du Sol ou de l'Engrais Potager de Substral Naturen. Ne plantez vos tomates chaque année au même emplacement. L'idéal est de confectionner un plan de cultures dans lequel vos tomates se trouvent chaque année à un emplacement différent. Si vous négligez cette règle, vous risquez d'être confronté à un appauvrissement du sol. Cela signifie que vos tomates vont tirer le meilleur de votre sol la première année, et n'auront plus suffisamment de nutriments la 2e année. Changez-les donc de place chaque année.

Vous ne connaissez pas bien les règles du plan de cultures ? Vous en saurez plus en consultant la rubrique 'Vous avez dit 'plan de culture ?'. Si vous ne disposez pas d'assez d'espace pour changer chaque année vos tomates de place, renouvelez votre sol tous les ans en y ajoutant de grandes quantités de matériaux organiques pour lui rendre sa richesse ou utiliser de l'Engrais tomates de Substral Naturen.

Vos tomates en pot

Vos tomates seront également parfaitement à leur place dans un pot, sur votre terrasse ou votre balcon. Leur seule exigence pour pousser correctement est d'avoir du terreau de qualité, qui leur assure un bon drainage mais retient quand même suffisamment l'eau pour que la motte ne sèche pas. Il est important de savoir qu'il existe plusieurs sortes de tomates. Certaines pousseront mieux en pots, d'autres en pleine terre. Renseignez-vous donc soigneusement lors de l'achat de vos tomates. Quelques points auxquels il fait absolument prêter attention lors de l'achat et de la plantation de vos plantes de tomates :

  • C'est au moment où apparaissent les premières fleurs qu'il est préférable de repiquer le plant.
  • Laissez la plante se renforcer, de telle sorte qu'elle présente une grosse tige de couleur sombre.
  • Choisissez un plant qui présente de belles petites feuilles vertes. Si ce n'est pas le cas, il faudra rapidement lui donner de l'engrais.

Quelle que soit l'espèce que vous aurez choisie et le lieu où vous les cultivez, il est extrêmement simple de planter des tomates :

  • Faites un trou assez grand, de telle sorte que les racines de la plante y entrent commodément.
  • Mettez la plante dans le trou et bouchez-le à l'aide de terreau.
  • Opérez une faible pression (attention : n'appuyez pas trop fort car les racines doivent rester aérées).
  • Arrosez.
  • Assurez un maintien suffisant et ajoutez un tuteur en bambou.

Diverses espèces de tomates

Nous l'avons déjà précisé : il existe des tomates de toutes les formes, couleurs, dimensions et poids. Une autre différenciation réside dans leurs modes de croissance. Il y en a trois : en buisson, semi-grimpantes et grimpantes. Mieux vaut ne pas planter en pot une tomate grimpante destinée à une serre. Renseignez-vous sérieusement avant d'acheter vos plants.

D'autre part, connaissez-vous les concepts de croissance 'déterminée' ou 'indéterminée' ? Ces termes indiquent si une tomate doit être étêtée ou non. La croissance 'déterminée' d'une tomate signifie que cette espèce va spontanément cesser de croître, alors que la croissance 'indéterminée' implique l'obligation de l'étêter, et ceci vers le 10 août. Il est important d'étêter la plante car, à défaut, elle va continuer à produire de petits fruits qui lui demandent beaucoup d'énergie sans jamais arriver à maturité.

Arroser et engraisser

Si vous avez opté pour mettre en pot votre plant de tomate, il faut que vous l'engraissiez régulièrement. Un tel plant ne trouve en effet pas dans son pot tous les nutriments dont il a besoin. Il faudra donc lui donner un petit coup de pouce ! Règle d'or à respecter en cette matière : ne donnez jamais trop d'engrais en début de croissance, sans quoi vous risquez de vous heurter à des 'têtes frisées'. Ne vous affolez surtout pas si vous voyez apparaître des têtes frisées : cela signifie seulement que la plante a beaucoup d'énergie. Elles disparaîtront au fur et à mesure que la plante utilisera son énergie pour produire des fruits. Qu'il s'agisse de plants en pots ou en pleine terre, ne donnez un surplus d'engrais que si la plante le demande !

La plante ne semble pas très fraîche ou de petites feuilles jaunes apparaissent? Il est temps de l'engraisser mais, soyez prudent : l'excès nuit en tout ! Et utilise un engrais spécifique pour les tomates, comme Substral Naturen Engrais pour Tomates et herbes aromatiques. Une fois que les plantes ont été plantées dans le potager (après le 15 mai), les plantes peuvent se nourir pendant environ 2 mois. Après cela, vous remarquerez que les feuilles ont une couleur plus claire. Si vous remarquez cela, vous pouvez donner de l'engrais. Vous pouvez également utiliser des Bâtonnets nutritifs Substral Naturen pour un dosage parfait et moins de travail. Vous remarquerez le résultat !

L'arrosage requiert aussi toute votre attention. Si vous arrosez de façon trop irrégulière, vous augmentez les risques de nécrose apicale et, si vous arrosez mal, vous verrez rapidement apparaître des crevasses. Optez donc pour un arrosage léger mais quotidien (surtout par les chaudes journées d'été). Si vous avez des tomates en pot, soulevez de temps à autre le pot. S'il vous paraît léger, ajoutez de l'eau. Vous pouvez aussi toucher de la main le terreau. Vous opterez peut-être volontiers pour poser sur le terreau une petite couche de coques de cacao ou de mulch qui ralentira l'évaporation.

S'Occuper des tomates

Au moins une fois par semaine, il est important de vérifier soigneusement les plantes pour éliminer les "gourmands" qui poussent parfois de façon spectaculaire. Ce sont de petites feuilles ou des feuilles qui apparaissent dans les aisselles de la tige principale. Si vous ne l'enlevez pas, la plante devient trop touffue et les tomates veront peu de soleil. Ça a l'air bien, mais ce n'est pas positif pour la récolte. Tous les nutriments vont ensuite à la production de nombreuses feuilles au lieu des fleurs qui finissent par produire des fruits.

Tomates en péril

Les tomates cultivées à l'extérieur peuvent souffrir de certaines maladies. Nous avons déjà parlé de la nécrose apicale qui intervient en cas d'arrosages trop irréguliers, mais d'autres maladies comme le mildiou et le mildiou de la pomme de terre, la tacheture foliaire, la pourriture des racines, etc. peuvent affecter les tomates. Regardez à la rubrique 'Médecin de plantes' pour en avoir un aperçu pratique. Veillez à ce qu'il y ait suffisamment de circulation d'air entre les divers plants. N'oubliez pas que des feuilles mouillées et des températures élevées sont le bouillon de culture idéal pour bon nombre de maladies. Il existe des produits qui vous permettront de maîtriser ces problèmes.

Avec ou sans serre, vous pouvez facilement cultiver des tomates vous-même. Bonne chance!

En savoir plus sur ce thème