Planter et prendre soin des rosiers

Les rosiers ont toujours été fort appréciés et ils rayonnent dans un jardin. À la faveur de leurs magnifiques fleurs et de leur odeur souvent délicieuse, vous pouvez en profiter au maximum. Pour prolonger le plaisir autant que possible, vous devez bien prendre soin de vos rosiers. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Emplacement de vos rosiers

Tout commence avec un bon emplacement pour vos rosiers. Les rosiers affectionnent particulièrement les endroits ensoleillés. Certaines variétés supportent un peu d'ombre malgré tout, mais de manière générale, la quantité de fleurs que donneront les rosiers est directement proportionnelle à leur niveau d’exposition au soleil. En outre, un excès d’ombre est susceptible de rendre les rosiers plus vulnérables aux maladies et aux moisissures. Il est préférable de ne pas planter les rosiers dans un endroit trop à l’abri, car le vent permet notamment aux plantes de sécher plus rapidement après une averse, ce qui les rend moins vulnérables aux moisissures.

Le sol adéquat pour les rosiers

Les rosiers poussent dans n’importe quel sol nourrissant bien drainé, mais ils privilégient tout de même un type de sol aéré et riche en calcaire. Pour avoir une idée du niveau de calcaire de votre sol, une analyse du sol est nécessaire. Un type de sol avec une valeur de pH de 5,5 ou moins contient peu de calcaire. Est-ce le cas de votre jardin ? Ajoutez un peu de calcaire au sol avant la plantation. Les rosiers ont généralement plus de difficultés à se développer dans un sol très humide. Étant donné que les rosiers s’enracinent profondément, les racines sont susceptibles de pourrir dans un sol trop humide. Assurez-vous dès lors que votre sol soit bien drainé.

Planter des rosiers

Il est préférable de planter les rosiers quand ils sont au repos, entre novembre et début mars. Cette période est la seule pendant laquelle vous pouvez planter des rosiers avec une racine nue. Les rosiers en pot peuvent être plantés tout le long de l’année, sauf en cas de gel. Si vous plantez vos rosiers en automne, ils auront tout l’hiver pour former de nouvelles radicelles, ce qui facilitera leur développement par rapport aux rosiers plantés au printemps ou en été. Ajoutez du terreau pour rosiers ou du compost au sol dans lequel vous souhaitez planter vos rosiers pour leur permettre de prendre un bon départ. Ne mettez jamais d’engrais dans le trou de plantation, car les racines pourraient brûler.

Ajoutez de l’engrais aux rosiers

Les rosiers poussent rapidement et peuvent tirer profit de nutriments supplémentaires. En ajoutant des nutriments au sol, vous renforcez la plante et favorisez une riche floraison. L’engrais Substral Naturen pour rosiers est un engrais biologique adapté à toutes les variétés de rosiers. Vous pouvez également utiliser l'engrais Substral pour Roziers. Ajoutez de l’engrais pour vos roses deux fois par an, en mars et en juin. Le rosier est une plante gourmande. Gourmande car elle produit beaucoup de roses et a besoin pour cela d’oligo-éléments nécessaires à sa croissance.

Prendre soin de vos rosiers

  • Tailler – en taillant vos rosiers, vous les maintenez en forme et favorisez une nouvelle croissance vigoureuse. Les rosiers se taillent habituellement à la mi-mars. Le type de taille dépend de la variété de rosier que vous possédez. Renseignez-vous bien avant de tailler vos rosiers pour vous assurer d’utiliser la technique adéquate. Une taille supplémentaire en été est envisageable. Celle-ci consiste majoritairement à couper les fleurs fanées. Elle permet au rosier de développer de nouveaux bourgeons, ce qui augmentera le temps de floraison.
  • Ajouter de la terre – en ajoutant de la terre aux rosiers en novembre-décembre, vous pouvez les protéger des fortes gelées. Constituez un monticule de terre autour du pied du rosier. Sa taille idéale serait d’environ 15-20 centimètres. En plus de cela, vous pouvez couvrir le monticule avec du compost ou du fumier.
  • Pas deux fois au même endroit – il est déconseillé de planter des rosiers à un endroit où il y a déjà eu des rosiers. Vous voulez quand même planter vos rosiers au même endroit ? Vous devez dès lors enlever l’ancienne terre jusqu’à 50 cm de profondeur et la remplacer avec de la « nouvelle » terre.

Et si, malgré tous les bons soins, vous avez quand-même des insectes ou des maladies sur vos roses que vous souhaitez éliminer, Roseclear de KB est la solution idéale. Ce produit est disponible en spray, sous forme de concentré à diluer avec de l'eau et également en aérosol.

À chaque endroit sa rose

Les roses couvre-sol ne demandent que peu de travail et elles recouvrent complètement le sol avec leurs longues branches et leurs nombreuses fleurs. Ces rosiers ne dépassent pas 50 cm et remplissent facilement des pans entiers de jardin. La rose Fil des Saisons rose foncé parfumée commence seulement à fleurir maintenant, mais elle fleurit sans interruption jusqu’au mois d’octobre. L’espèce Robe Fleurie forme un magnifique tapis de fleurs rose pâle ; la Snow Star s’orne de petites roses blanches jaunâtres plates sur lesquelles apparaissent de chouettes pousses orange.

Si vous avez des murs ensoleillés ou une pergola, faites-y pousser des rosiers grimpants qui fleurissent longtemps. Ils vous donneront, outre une courte pause en août, un flux continu de fleurs jusque bien tard en automne. Les espèces les plus connues sont celles à grandes fleurs roses très parfumées comme Awakening, Compassion et Penny Lane avec sa teinte champagne un peu désuète.

Optez, pour un effet naturel, pour des rosiers grimpants avec des petites fleurs en grappes. Même si les fleurs sont plus petites, vous aurez, avec l’effet de grappes, davantage de couleurs qu’avec une grosse rose. De très beaux exemplaires sont les roses de teinte fuchsia Super Exelsa (3 m), la très parfumée ancienne (et méconnue) Multiflore de Veaumarcus, la double rose jaune-abricot à rose Phyllis Bide et la superbe Guirlande d'Amour, présentant des petits roses blanches en grappes jusqu’en octobre.

Belles en parterre

Les rosiers de parterre ne dépassent pas les 80 cm et se reconnaissent à leur tige raide qui comporte chaque fois plusieurs fleurs. Ils ne se couchent pas, ne deviennent pas trop larges et s’ornent de nombreuses fleurs. Idéaux donc pour les parterres, entre des plantes vivaces. Dans les parterres aux teintes jaunes et blanches, ils s’harmoniseront à la perfection avec les fraîches Love Letter à la couleur jaune citron, avec parfois des fleurs jusqu’en janvier (!) ; l’espère Favorite moins haute (50 cm) aura sa place dans les parterres aux coloris pastel avec sa couleur rose saumon et ses grandes fleurs.

Cimarosa se rapproche fortement d’une vieille rose anglaise, mais elle fleurit sans interruption de juin à octobre et s’orne de vieillottes grosses fleurs orange saumoné plates, au parfum magnifique. Le champion absolu de la floraison pour les parterres est la rose Rush (Lens), avec de grosses grappes de quelques fleurs roses au cœur blanc, de juin jusque parfois Noël ! La Rush prend une plus grande ampleur que la plupart des roses en grappes – donnez-lui suffisamment de place.

De toutes les roses anglaises David Austin, avec leurs très grandes fleurs bien remplies et joliment parfumées, les espèces Anne Boleyn, Cottage Rose et Graham Thomas sont celles qui fleurissent le plus longtemps. Pour une culture en pot, les spécimens idéaux sont les hybrides de Moschata, une nouvelle génération de roses très fortes, qui produit continuellement de nouvelles pousses avec de grosses grappes de petites fleurs. Les plus belles sont les Heavenly Pink, Jacqueline Humery, Jean Stephenne, Laurent Nicolas, Ballerina et Rosalita – toutes des créations belges qui ont déjà remporté pas mal de prix internationaux.

Et finallement n'oubliez pas de profiter de vos belles roses!

En savoir plus sur ce thème