Profitez des feuilles mortes dans le jardin

Un tapis coloré de feuilles mortes

En automne, les feuilles jaunissent et votre jardin se transforme en une excellente peinture dont vous pouvez pleinement profiter de votre séjour. Mais l’automne est aussi synonyme du froid, des averses et des vents violents. À cause de ces intempéries, les feuilles sont arrachées et forment un épais tapis sur votre gazon et potager. Faut-il les laisser ou plutôt les ramasser ? Continuez à lire et découvrez ce que vous pouvez faire avec les feuilles mortes dans votre jardin.

De la nourriture pour l’hiver

Pendant l’automne, les arbres, arbustes et plantes soustraient des nutriments à leurs feuilles pour nourrir les racines, pour qu’elles soient parées contre le froid. Ainsi, la composition des feuilles change et le vert se transforme en des couleurs jaunâtres et rougeâtres. À cause de ce processus, les feuilles peuvent se détacher. Quand il pleut ou il vente, il y a beaucoup de chance que les feuilles tombent. Avec les conseils de ‘I love my garden’, vous apprenez à utiliser les feuilles mortes utilement.

Ramassez les feuilles

En fait, la décision de laisser ou de ramasser les feuilles mortes relève d’un choix personnel. Il se peut que vous aimiez le son crissant sous les pieds quand vous vous promenez dans le jardin. Attention : si vous décidez de les laisser, il faut toutefois les enlever de votre gazon et de votre étang de jardin. Votre pelouse adore la lumière du jour. Utilisez un balai, un râteau ou un souffleur de jardin pour ramasser les feuilles mortes sur le gazon. Pour votre étang, il vaut mieux utiliser une épuisette. Faites aussi attention à ce que les plantes couvre-sol sous vos arbres soient capables de résister à une couche de feuilles.

Une couverture pour vos fleurs

En principe, vous pouvez laisser les feuilles mortes dans la bordure de fleurs. Elles servent de couverture d’hiver naturelle pour vos plantes. Ce paillis offre des nutriments supplémentaires et lutte contre les mauvaises herbes. Veillez à ce que cette couche n’excède pas une hauteur de 10 cm. Une surabondance de feuilles mortes peut engendrer des affections fongiques, qui peuvent atteindre les autres plantes. La couche donne l’occasion d’hiberner aux nuisibles, mais fournit aussi un endroit sûr aux animaux utiles comme les vers de terre. Que cela soit voulu ou non, les oiseaux profiteront à volontiers de la vie dans votre couche de feuilles.

Démarrez votre tas de compost

Le compost des feuilles ne contient pas tant de nutriments, étant donné que les arbres et les arbustes en ont déjà réclamé la plupart, mais il convient toutefois à améliorer la qualité du sol. Attention ! Vous ne pouvez pas convertir toutes les feuilles mortes en compost. Les feuilles de chêne ou de hêtre se décomposent p.ex. très lentement, de sorte qu’il n’est pas recommandé de les jeter sur votre tas de compost. Vous optez mieux pour les feuilles des arbres suivants :

  • Le pommier
  • Le frêne
  • Le peuplier
  • Le saule
  • Le sureau
  • Le marronnier
  • Le tilleul

Même si vous n’avez pas un tas de compost, vous pouvez convertir les feuilles mortes en compost à l’aide des étapes suivantes :

  • Mettez les feuilles tombées (et de préférence humides) dans un large sac poubelle
  • Mélangez-y un peu de chaux (ceci accélère le processus de décomposition et augmente le taux d’acidité)
  • Tassez les feuilles et nouez bien le sac
  • Faites quelques trous dans le sac
  • Laissez le sac jusqu’au printemps et profitez de votre compost maison !

Vous y prenez goût ?

Vous voulez en savoir plus sur l’utilisation des feuilles mortes dans le jardin ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des conseils pratiques ou visitez votre centre de jardinage. Nos experts se feront un plaisir de vous conseiller professionnellement.

 

En savoir plus sur ce thème