Un gazon en pleine forme, mois après mois

Votre gazon est un petit coin de verdure très exigeant, qui requiert beaucoup de soins et d’attention. Mais si vous l’entretenez régulièrement, vous serez récompensé par un beau tapis vert qui ne vous apportera que de la satisfaction tout au long de l’année.

Février

La mousse se développe presque toujours sur des gazons qui bénéficient peu d’ensoleillement, ne reçoivent pas d’engrais, sont tondus trop court ou dont le sol est détrempé. Traitez-la dès que possible à l’aide d’un anti-mousse. Après une semaine ou deux, vous pourrez ratisser les matières mortes.
Si une couche de feutre subsiste sur le gazon après un traitement anti-mousse, verticutez-le deux semaines plus tard : cela stimule les racines, rendant ainsi l’herbe plus épaisse.

Mars

Un gazon bien nourri souffrira moins de la mousse, de la sécheresse et du gel. Fertilisez-le de mars à juin à l’aide d’engrais biologiques : leur action est progressive. Un gazon qui vient d’être mis en place ne doit pas être fertilisé la première année. Par contre, vous pouvez y appliquer une légère couche de fin compost, à raison d’1 kilo par m².

Avril

Commencez à tondre, de préférence en position 4 : un gazon trop court s’affaiblit et forme un terrain nourricier idéal pour la mousse. Si votre pelouse se transforme régulièrement en terrain de jeu, vous pouvez la tondre plus haut qu’une pelouse ornementale peu fréquentée.

Des taupinières, de l’usure à l’endroit de la balançoire ou d’un goal de football, du pipi de chat ou de chien, ou un traitement anti-mousse intensif, peuvent provoquer des zones jaunies ou dénudées. Restaurez-les ce mois-ci. Ratissez la couche supérieure du sol et affinez la terre, remplissez les trous éventuels et répandez du rénovateur de gazon prêt à l’emploi, dont les granulés contiennent à la fois des semences, de l’engrais et du terreau.

Mai

Tondez toutes les semaines à partir de maintenant : plus vous tondez, plus le gazon est beau. Tondre hebdomadairement stimule une croissance plus étoffée et favorise l’apparition de nouvelles pousses tout en maîtrisant les herbes ‘sauvages’.

Tenez les mauvaises herbes à l’œil. Traité votre gazon ce printemps avec de l'engrais. En nourrissant votre gazon vous pouvez prévenir les mauvaises herbes et la mousse. 

Juin

À la fin de ce mois, répandez une deuxième fois de l’engrais bio avec une teneur élevée en potasse, pour une meilleure résistance contre la sécheresse, ou avec un supplément de magnésium pour un vert plus intense. Ajoutez également un peu de fin compost par-dessus afin de former une couche d’isolation contre la sécheresse.

Juillet

Arrêtez de tondre si une longue période de sécheresse s’annonce.

Août

L’herbe est très résistante. Un gazon classique ne meurt complètement qu’après huit mois de sécheresse continue. Notre pays n’a jamais connu une aussi longue période sans pluie. Même si l’été est très sec, n’arrosez pas votre gazon.

Septembre

Fertilisez une dernière fois votre gazon à l’aide d’un engrais bio adapté pour l’automne. Cela permettra à votre pelouse de traverser les mois d’hiver sans difficulté.

Plantez des perce-neige, des crocus et des muscaris dans votre gazon pour un printemps haut en couleurs.

Octobre

Faites analyser votre sol (via www.bdb.be) ou procédez-y vous-même très facilement à l’aide de l’un des nombreux kits disponibles dans le commerce. Ce petit investissement vous évitera sans doute de chauler (et fertiliser) inutilement votre gazon pendant des années.

Novembre

Arrêtez de tondre. Ratissez les feuilles mortes et ne marchez surtout pas sur le gazon s’il a beaucoup plus ou si l’herbe est gelée.

 

En savoir plus sur ce thème