Pucerons

Le fléau le plus fréquent, auquel pratiquement toutes les plantes – du plus petit arbuste au majestueux chêne – seront à un moment donné confrontées.

Symptômes

Ces petits insectes sucent la sève de la plante, l’affaiblissent et en entravent ainsi la croissance. Ils peuvent aussi inoculer un virus dans la plante. Les feuilles de la plante se recroquevillent et se déforment. Les pucerons s’accumulent à l’arrière des feuilles et, tandis qu’ils sucent la sève, ils secrètent dans le même temps un miellat sucré sur les feuilles des branches inférieures. Les feuilles deviennent dès lors collantes. Si le temps est humide, un champignon se développe sur ce miellat, lequel est non seulement disgracieux, mais prive également la plante de toute lumière. Finalement, la plante dépérit.

Lorsqu’ils grandissent, les pucerons muent et laissent dès lors une couche de poussière sur les feuilles.

Traitement

Vous pouvez bien évidemment utiliser un insecticide naturel ou chimique.

Substral Naturen Polysect Insecticide végétal prêt à l’emploi est un exemple d’insecticide naturel. Ce produit contient de l’huile de colza, qui agit par contact physique. Un film se forme, dans lequel l’insecte étouffe.

Si vous préférez un insecticide chimique, choisissez dans ce cas KB Multisect. KB Multisect protège toute la plante pendant 3 à 4 semaines. En ce qui concerne les pucerons, les premiers résultats sont déjà perceptibles 24 heures après l’application.

En savoir plus sur ce thème