Les haies plus faciles et comment les tailler?

La taille de la haie est un des travaux de jardin de ce mois-ci. Voici quelques conseils pratiques. Envisagez-vous de (re) planter une haie? C'est l'occasion de choisir la bonne haie de «petit travail».

Les haies faciles

La haie idéale n’existe pas, mais certaines s’en rapprochent. Parce qu’elles sont belles, ne doivent être que peu taillées et ne souffrent que rarement de maladies. Des haies qui poussent lentement comme le laurier-cerise portugais, l’olivier de Bohême, le houx et l’if ne doivent être taillées qu’une fois par an, et c’est un point positif important lorsque vous choisissez une haie. Car tailler des haies, représente une lourde charge de travail et de nombreux déchets, qu’il n’est pas toujours simple de composter.

Des haies à croissance rapide comme le thuya et le cyprès de Leyland doivent être taillées jusque 3 fois par an – ce n’est donc pas à conseiller. En outre, la verdure des conifères se décompose très lentement et vous devez dès lors la composter séparément ou apporter vos déchets verts au parc à conteneurs.

Ce qui n’est pas conseillé dans nos actuels jardins écologiques. De plus, ces haies qui ne demandent que peu d’entretien sont en plus à feuillages persistants, ce qui garantit votre vie privée toute l’année durant et vous offre une belle vue en hiver. Un désavantage ? Il vous faudra un peu de patience car le houx et l’if poussent lentement. Et ils ont un coût un peu plus élevé que les classiques troènes et charmes.

Paradis des animaux

S’il n’est pas nécessaire que votre haie reste toujours verte, alors nous vous fournissons volontiers la liste des grands classiques: charme, hêtre et troène. Ce dernier n’est plus aussi prisé depuis une dizaine d’année car il serait un peu désuet, mais peu de plantes de haie sont si résistantes, si compactes et fleurissent d’aussi belle façon que le troène. Et si l’hiver n’est pas trop rude, elle restera en outre verte – c’est un bel ensemble d’avantages. Si elle devient trop dense, il est possible de la tailler une fois jusqu’au sol, où elle repousse ensuite, tel le phénix qui renaît de ses cendres, avec de jeunes feuilles au vert frais.

Le troène est aussi un régal pour bon nombre de papillons de nuit et, ce qui n’est pas à négliger, la haie la moins chère que vous pourrez trouver chez un pépiniériste. Si vous êtes intéressé(e) par les animaux dans votre jardin, une haie mixte de plantes indigènes sera parfaite. Une telle haie mixte est beaucoup plus intéressante que nos haies classiques, avec une grande variation de fleurs, de baies, de feuilles persistantes et colorées. Sachez toutefois qu’il faut disposer de suffisamment de place et que vous devez accepter sa forme moins stricte. Tailler de façon stricte une haie mixte est difficile. Les plantes qui ont la cote sont l’érable champêtre, l’aubépine, le prunellier, la viorne obier, le fusain d’Europe ainsi que les cornouillers jaunes et rouges. Plantez quelques roses sauvages entre les différentes plantes pour l’odeur et les fruits. Les oiseaux apprécient une telle haie et y trouve baies et possibilités de nidification ; les papillons, les bourdons et les abeilles viendront y chercher du nectar. Ainsi, chaque saison vous apportera son lot d’activités.

Tailler : quand ?

Les haies qui perdent leurs feuilles en hiver peuvent être taillées dès la mi-avril. Pour les haies persistantes comme l’if, le buis, le houx, le laurier-cerise portugais, l’olivier de Bohême et le troène, il est préférable d’attendre la mi-mai lorsque tout risque de gelée nocturne est écarté. Les épicéas et les conifères seront taillés pour la première fois au mois de juin. Veillez à ce que toutes vos haies soient taillées avant le 21 juin, le jour le plus long, et une dernière fois à la mi-septembre. Besoin d’une aide mnémotechnique? Toutes les haies persistantes, sauf celles en conifères, seront taillées dans les mois ne contenant pas de ‘r’ dans leur nom, à savoir du mois mai à la fin août.

Combien de fois ?

Hagen die minder snel groeien zoals de Laurierkers (Prunus lusitanica), de olijfwilg (Elaeagnus ebbingei), de hulst en de taxus hoef je slechts één maal per jaar te snoeien. Voor andere snellere groeiers zoals de beukhaag (Fagus), de haagbeuk (Carpinus), de struikkamperfoelie (Lonicera nitida), de veldesdoorn, de meidoorn en ook de buxus is 1 tot 2 keer per jaar een snoeibeurt aanbevolen. Wil je je liguster (Ligustrum) en cipres (Cupressocyparis leylandii) mooi strak houden, dan is 2 tot 3 keer per jaar snoeien aangeraden.

En général, la taille des haies s'effectue deux fois par an, pour le Fagus, le Caprinus, le Buis et Lonicera Nitida la haie de hêtres (Fagus), le charme (Carpinus), le chèvrefeuille (Lonicera nitida). Les haies qui se développent moins rapidement, comme la Laurier Portugaise (Prunus lusitanica), le Elaeagnus ebbingei, le houx et l'if n'ont besoin d'être taillés qu'une fois par an. Si vous voulez garder votre troène (Ligustrum) et votre cyprès (Cupressocyparis leylandii) bien et serrés, il est conseillé de tailler 2 à 3 fois par an.

Comment choisir un taille-haie?

Vous ne savez pas comment tailler votre haie? Tout commence avec un taille-haie approprié: c'est un must absolu pour entretenir un jardin et d'obtenir une coupe plus nette des arbres, haies et arbustes régulièrement. Mais quel taille-haie choisir adapté à vos besoins?

Le taille-haie adapté dépend de la taille et de la hauteur de la haie, également sur l'épaisseur des branches. Des cisailles spéciales sont disponibles dans le commerce pour le buis ou d'autres arbustes plus petits. Faut-il mieux choisir un taille-haie électrique avec câble ou sans fil à batterie? Quelles sont les possibilités, les points d'attention et les prix?

En savoir plus sur ce thème