Plantez votre propre haie fruitière

Les petits fruits comme les framboises, les myrtilles américaines, les mûres et les fraises ont non seulement un effet antioxydant, mais offrent aussi un régal pour vos papilles gustatives. Vous pouvez aisément cultiver ces fruits vous-même ! Avec les astuces de ‘I love my garden’, vous apprenez à planter votre propre haie fruitière et à tenir les oiseaux ou les insectes à distance.

Cueillez des délices doux de votre propre éden

Les framboises, les myrtilles américaines, les mûres, les groseilles rouges ou blanches, les groseilles à maquereau, les fraises… Tous ces petits fruits sont ultra-sains et ultra-savoureux ! Ce sont les ingrédients idéaux pour p.ex. une tarte aux fruits délicieuse, un smoothie rafraîchissant ou de la confiture artisanale. Et qu’en pensez-vous des raisins ? Habillez votre pergola de vigne, et profitez purement des fruits ou transformez-les en votre propre vin !

Imaginez-vous que vous puissiez cueillir ces fruits dans votre propre potager... Avec nos astuces pour la cultivation d’une haie fruitière, votre rêve est près de se réaliser. Profiteriez-vous d’ici peu d’un paradis de fruits dans votre jardin ?

Une plantation par étapes

Vous savez déjà quelles plantes vous souhaitez cultiver ? Alors il est temps de passer à la 1re étape d’une haie fruitière fleurissante : la pose des poteaux ! Choisissez une bande longue et étroite, et « plantez » un poteau tous les 4 m. Tendez un fil entre les poteaux, le long duquel vos arbustes fruitiers croîtront. Ensuite vous plantez un arbuste tous les 2 m. N’oubliez pas d’ajouter un engrais à votre sol, comme le Substral Naturen Engrais pour Fruits. Ce mélange de nutriments vous garantit des fruits délicieusement doux et savoureux. Dès que vos plantes soient plantées, il faut les arroser et les fixer aux poteaux.

Handle with care

Comme les petits fruits sont des plantes basses, une haie fruitière est parfaitement adaptée à un potager ou jardin plus petit. Toutefois, les fruits sont très fragiles et nécessitent beaucoup de soins et d’amour. Si vous vous prenez bien à l’épandage des engrais, la taille et la récolte, vous n’aurez pas affaire à des problèmes. Toutefois, les besoins des plantes sont bien différents de l’une à l’autre. La taille sert p.ex. à l’enlèvement de vieilles branches, mais pour les groseilliers elle fait aussi en sorte que la lumière et l’oxygène y aient accès libre. Faites-vous conseiller dans la jardinerie la plus proche de chez vous pour l’entretien idéal de votre haie fruitière.

Tenez les oiseaux à distance

Vous n’êtes pas seul à aimer les myrtilles ou les groseilles ; les oiseaux aussi les adorent ! Des créatures chouettes bien sûr, mais faut-il vraiment leur accorder tous ces délices ? Pour protéger votre haie fruitière contre les oiseaux ou les insectes, vous pouvez pourvoir votre haie d’un filet ou de toile métallique.

À l’aide des bâtons, vous pouvez aussi créer une cage de filets pour entourer la haie. Si vous souhaitez repousser les insectes volants, servez-vous alors de Naturen pièges jaunes. La couleur jaune des plaques attire des insectes, tels que des pucerons, des drosophiles et des mouches de terreaux, qui sont retenus par la bande adhésive. De cette façon, vous réduisez la reproduction, de sorte que vous serez à long terme moins gêné par des insectes volants sur vos fruits.

En savoir plus sur ce thème