Lutter contre les mauvaises herbes, les meilleurs trucs et astuces

Une période ensoleillée qui alterne avec des averses carabinées, c'est l'idéal pour tout bien faire pousser dans le jardin. Malheureusement, les légumes ne sont pas seuls à pousser dans le potager et vos plantations ne sont pas seules à pousser dans le jardin d'agrément. Des plantes apparaissent spontanément sur chaque parcelle de terre nue. Ce sont les plantes appelées 'mauvaises herbes'. En fait, les mauvaises herbes se définissent par des plantes qui poussent quelque part où nous n'en voulons pas. Que pouvez-vous y faire ?

Eviter les mauvaises herbes

Nous recherchons de plus en plus des manières efficaces de lutter contre les mauvaises herbes en nuisant moins à l'environnement. Dans ce cadre, éviter les mauvaises herbes est un premier pas intelligent. Planter, repiquer et ajouter de l'engrais, voilà autour de quoi tout tourne principalement dans nos jardins. Etant donné que beaucoup de 'mauvaises herbes' poussent sur des sols conditionnés, cela favorise le développement de mauvaises herbes. Laisser le sol tranquille pendant plus longtemps est donc une bonne solution. Un traitement approfondi n'est nécessaire que si le sol a été compacté par les lourdes machines de chantier d'une personne chargée de l'aménagement du jardin, par exemple.

Couvre-sol

L'astuce pour éviter les mauvaises herbes consiste à maintenir le sol couvert. Pour éviter une invasion de mauvaises herbes dès la mise en place du jardin, nous recommandons de veiller à ce que les mauvaises herbes n'aient ni place, ni lumière. Avant de mettre en place un nouveau gazon ou jardin, désherbez soigneusement le sol. Vous pouvez le faire en couvrant le sol de film noir pendant trois mois.

Paillage

Jusqu'à ce que la plantation soit clôturée, vous pouvez recouvrir le sol d'un épais paillage qui empêchera les mauvaises herbes annuelles de germer. Grâce au paillage, vous ne devez désherber qu'une fois par an au lieu d'au moins une fois par mois. Lorsqu'il y a peu de lumière, peu de graines de mauvaises herbes germent. Posez votre paillage de préférence au printemps, sans quoi le froid dans le sol sera maintenu. Eliminez d'abord autant de mauvaises herbes que possible. Eventuellement, un carton peut être placé sous le paillage pour arrêter les plantes à racines.

Important : une couche de compost est moins intéressante à utiliser qu'un paillage car elle enrichit le sol et nourrit ainsi les plantes indésirables. Les écorces décoratives ou les écorces de coco sont les plus indiquées : efficaces, esthétiques et biodégradables. Les cosses de cacao sont également une bonne alternative pour couvrir le sol. L'épaisseur idéale d'un paillage dépend de la structure du matériau utilisé. Le compost ou les copeaux de bois (pas de sciure !) s'applique(nt) en épaisseur de 3 à 5 cm. Vous pouvez appliquer des écorces décoratives brutes jusqu'à 10 cm maximum. Complétez le paillage chaque année en ajoutant une couche car celui-ci se transforme petit à petit en compost.

Couvre-sol vert

Pour le jardin d'agrément, la plantation d'un couvre-sol à feuillage persistant qui pousse rapidement est également une excellente idée. Si vous combinez plusieurs couvre-sol, la végétation souffrira moins des maladies et infestations et vos chances de réussite seront meilleures. Pendant les périodes sèches, un couvre-sol sera plus efficace qu'un autre et vice versa pendant les périodes pluvieuses.

Parmi les meilleurs couvre-sol pour lutter contre les mauvaises herbes, citons le Pachysandra, la pervenche (Vinca minor), le Manteau de Notre-Dame (Alchemilla mollis), le lierre grimpant (Hedera), la Waldsteinia Ternata et le Geranium cantabrigiense.

Un plan de jardin intelligent

Un jardin intelligemment conçu avec des bordures de plantes fixes souffre moins de la croissance de plantes indésirables. Lors du choix de vos plantes, tenez compte de l'emplacement, du type de sol, de la luminosité et de la concurrence d'autres plantes dans les environs. Mieux vous le faites, plus vos plantes sont saines et fortes et moins elles seront sensibles aux maladies et aux infestations.

Informez-vous sur la hauteur finale, l'envergure et la vitesse de croissance des plantes afin de prévoir suffisamment d'espace. Ainsi, vous éviterez des tailles inutiles et la pousse de mauvaises herbes après la taille. Après la taille, la soudaine luminosité peut tuer les plantes qui ont besoin d'ombre, qui font ainsi place à des mauvaises herbes.

Ne prévoyez pas un sentier de jardin inutilement large. Marcher régulièrement sur le sentier est le moyen idéal pour lutter contre la pousse de mauvaises herbes. Limitez aussi le nombre de joints dans votre sentier, terrasse ou allée et utilisez un matériau de jointoiement qui laisse passer l'eau, comme un sablage. Les flaques favorisent la croissance des mauvaises herbes. C'est pourquoi un bon écoulement de vos revêtements est important également. Veillez à ce qu'ils soient bombés ou en oblique afin que l'eau s'écoule vers une bande de verdure. Une fondation qui laisse passer l'eau a également un effet positif.

Nutriments

N'oubliez pas non plus les nutriments ! Les plantes et les mauvaises herbes sont toujours en concurrence pour les matières premières, non seulement parce que les plus fortes sont seules à survivre mais également à bien pousser. Les couvre-sol laisseront peu de chances aux mauvaises herbes et constituent donc un concurrent naturel. Vous pouvez toujours les aider avec un supplément d'engrais.

Cette règle s'applique également au gazon. Plus l'herbe est épaisse et saine, moins les mauvaises herbes auront de chances. Par conséquent, apportez régulièrement les nutriments nécessaires.

Sarcler, arracher ou bêcher les mauvaises herbes

En vous promenant dans le jardin, vous verrez immédiatement si des mauvaises herbes sont en train de pousser. Vous ne pouvez pas laisser toutes les mauvaises herbes vivre leur vie, surtout pas dans un petit jardin. Si vous êtes rapide, elles ne pourront pas non plus se disséminer.

Sarcler

Le sarclage fonctionne parfaitement sur les mauvaises herbes annuelles à graines. En revanche, vous risquez de provoquer l'effet inverse avec les mauvaises herbes à racines. Avec un sarcloir, vous coupez les mauvaises herbes sous la racine. En même temps, vous ameublissez le sol et par conséquent, les mauvaises herbes ne peuvent pas s'enraciner et sèchent. Vous pouvez facilement éliminer les mauvaises herbes qui se détachent. C'est une méthode rapide pour supprimer les mauvaises herbes à court terme. Cependant, n'ameublissez pas exagérément le sol car cela peut favoriser la germination des mauvaises herbes annuelles. Veillez à ce que votre sarcloir soit tranchant et faites ce travail avant que les plantes puissent faire des graines. Vous pouvez travailler avec un sarcloir à manche ou à main si les plantes sont plus rapprochées. Un trident fonctionne bien sur les mauvaises herbes de plus grosse taille.

Bêcher ou arracher ?

Arracher les mauvaises herbes est le moyen le moins coûteux et peut-être également le plus sûr de lutter contre les mauvaises herbes. Cette méthode fonctionne également avec les mauvaises herbes à racines. Cependant, c'est une option qui coûte énormément de temps et d'efforts car les mauvaises herbes sont sorties entières, avec les racines.

Arracher régulièrement évite beaucoup de stress par la suite à cause des mauvaises herbes. Les deux voire trois premières années suivant la mise en place d'un nouveau jardin ou d'un nouveau parterre, arracher est une obligation. Beaucoup pensent qu'arracher les mauvaises herbes est une occupation idéale pour se détendre et se vider la tête. L'acanthe, l'herbe aux goutteux, le grateron, le chiendent et le lierre grimpant sont des plantes qui pullulent, ne laissant plus aucune chance aux autres. Mieux vaut les bêcher, les arracher et les évacuer. Faites très attention avec l'acanthe et le lierre grimpant. Ils peuvent provoquer des irritations cutanées et des brûlures. L'acanthe peut même vous rendre aveugle si la feuille est en contact avec votre oeil.

Jusqu'à la racine

Les mauvaises herbes les plus tenaces sont les plantes avec des racines pivotantes profondes comme le pissenlit. Il est très important que vous éliminiez la totalité de la racine, sans quoi il réapparaîtra. Commencez par détacher les racines en profondeur avec une drille ou un outil de traction pour les mauvaises herbes. Ensuite, vous pouvez facilement sortir la plante du sol avec les racines. Une bonne averse facilite l'arrachage. Si l'arrachage vous a donné mal au dos, utilisez l'outil de traction ergonomique pour mauvaises herbes de Naturen.

Des mauvaises herbes peuvent aussi pousser dans le gazon. Nous vous recommandons donc de bien surveiller le gazon également. Parfois, des plants d'arbres voisins poussent, comme pour les érables. Mieux vaut les arracher lorsqu'ils sont encore petits.

Epuiser les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes à racines qui ont déjà plusieurs années et qui sont difficiles à éliminer avec la racine, comme la prêle des champs ou la salicaire, peuvent être épuisées en supprimant systématiquement les feuilles. Cela demande beaucoup de travail, vous devez répéter cette opération chaque semaine. Il faut donc persévérer !

Entretien du jardin

En balayant régulièrement votre terrasse, vos sentiers et allées, vous éviterez la formation de mousse et de mauvaises herbes. Et si des mauvaises herbes devaient tout de même faire leur apparition, étouffez leur croissance dès la germination. Ne perdez pas de temps car une fois que les mauvaises herbes fleurissent, elles sont là pour des mois.

Un gazon restera beau et exempt de mousse s'il est aéré avec un rouleau à pics. Ainsi, l'eau de pluie s'infiltre mieux dans le sol et les nutriments et l'oxygène pénètrent plus facilement jusqu'aux racines de l'herbe. Vous obtenez un beau tapis d'herbe épais et bien vert ! Les mauvaises herbes poussent souvent dans le gazon parce que la base n'a pas le bon taux d'acidité. En épandant de la chaux au printemps, vous pouvez augmenter le taux d'acidité.

Désherbants

Vous voulez un résultat rapidement ? Dans ce cas, essayez la nouvelle gamme de désherbants naturels totaux de KB Herbatak. Vous trouverez dans l'assortiment des concentrés à base d'acide pélargonique et des produits prêts à l'emploi à base d'acide acétique, deux substances présentes dans la nature. L'effet est visible en moins de 3 heures et vous pouvez à nouveau semer et planter après 1 journée. KB Herbatak est efficace contre les mauvaises herbes et la mousse et il est biodégradable. L'assortiment Substral Naturen possède aussi ses variantes naturelles et efficaces de désherbants : Substral Naturen Stop Mauvaises Herbes! et Substral Naturen Exit Mauvaises Herbes !.

Une dernière réflexion pour finir... Si vous regardez avec désespoir toutes les plantes indésirables qui poussent dans votre jardin, pensez que ce qui est une mauvaise herbe pour un jardinier est une merveille aux yeux de l'autre, comme les pâquerettes ou les trèfles, par exemple. De plus, elles attirent des insectes et apportent de la biodiversité...

En savoir plus sur ce thème