Une invasion de pyrales du buis ? Quoi faire ?

Depuis deux ans la pyrale du buis (et surtout ses chenilles) a causé beaucoup de dommages à nos jardins. La pyrale du buis a surtout été signalée en Flandre Orientale, à Anvers, dans le Limbourg, à Bruxelles et aux Pays-Bas. La Flandre Occidentale et la Wallonie ont plutôt été épargnées. Cette année l'invasion est étendue partout dans le pays. La deuxième génération de la pyrale ont déjà été signalées... Quoi faire?

Dépister à partir de février

Il est important de surveiller votre buis régulièrement à partir de février-mars, en fonction de la température, afin de pouvoir agir avant que la situation soit trop grave. La pyrale du buis cause de nombreux dommages car elle se reproduit plusieurs fois par an et hiverne sous forme de jeune chenille. Dès que la température dépasse les dix degrés au printemps, les chenilles deviennent actives et dévorent le buis. Etant donné que la pyrale du buis vient d'Asie, elle n'a pas (encore) d'ennemis naturels ici. La chenille est probablement arrivée en Europe par le biais de plantes de buis importés.

Grâce à Naturen Piège à Phéromones, vous pouvez détecter la pyrale du buis et en limitez la reproduction.

Quelles sont les signes de la présence de la pyrale du buis ?

Vous pouvez trouver les chenilles toute l'année sur vos buis, les papillons et les chrysalides uniquement pendant de courtes périodes entre avril et septembre. Les premiers dégâts sont généralement difficiles à découvrir. Par conséquent, vérifiez si vous ne voyez pas de toiles accrochées aux feuilles, y compris en dessous de la feuille. Si vous découvrez des toiles, éliminez-les au plus vite car la pyrale du buis a pondu ses oeufs dedans.

Comment reconnaître la pyrale du buis?

Les papillons apparaissent en avril et en mai, les ailes sont blanches avec un bord brun foncé. Ils vivent environ 8 jours et pondent leurs oeufs jaunes ou verts en petits groupes sur le dessous des feuilles de buis. Les mites ne vivent que 8 jours. Ce sont les chenilles qui causent des dégâts. Dès qu'elles sortent de l'oeuf, après 26 jours environ, elles commencent à grignoter le buis.

Les jeunes chenilles sont jaune sale, elles mesurent environ 5 mm et prennent des rayures brunes après quelques jours. Les chenilles adultes mesurent environ 4 cm, elles sont vert vif avec une tête noire. Elles ont des points noirs et des rayures claires et foncées dans le sens de la longueur.

Les chenilles se chrysalident en pupe vert vif avec des rayures et des taches foncées et elles prennent une couleur brun crème à mesure que l'adulte grandit dans la pupe.

Quels sont les dégâts causés par une invasion de pyrales du buis ?

Les premiers dégâts sont des feuilles mortes, des branches dénudées, des squelettes de feuilles et des toiles. De grandes quantités de chenilles finissent par dévorer entièrement le buis.

Que faire contre la pyrale du buis?

Le moyen de lutte le plus écologique consiste à éliminer les chenilles et les chrysalides à la main et à retirer les toiles. Ainsi, vous éviterez l'augmentation de la population en été. Les parties des plantes touchées et les chenilles vivantes seront transportées au parc à conteneurs dans un sac fermé, afin que les chenilles ne puissent pas s'échapper.

Traitement préventif

Vous pouvez procéder préventivement et renforcer les plantes en leur apportant de l'engrais. C'est possible avec l'engrais pour le buis de Substral (granulés) ou avec la variante liquide, surtout utilisée pour les buis en pots. La variante écologique pour le buis, les haies et les conifères de Substral Naturen est une bonne option.

Le lisier d'orties de Substral Naturen renforce également le buis et protège contre les insectes. Beaucoup de jardiniers l'utilisent parce que l'odeur éloigne les chenilles des plantes.

Le piège à phéromones de Naturen avec la recharge est un moyen de détection efficace et il permet de limiter la reproduction de ces insectes nuisibles. En effet, les phéromones sont une substance qui attire les mâles.

Lutte la pyrale

Pour lutter efficacement contre les chenilles de la pyrale du buis, le nouvel insecticide végétal Substral Naturen Polysect contre la pyrale du buis a été lancé. Ce concentré protège vos buis jusqu'à 3 semaines. Grâce à l'huile de colza, l'insecte s'étouffe et la pyréthine lutte rapidement et efficacement contre les oeufs, les chenilles et les adultes.

KB propose également une solution contre la pyrale du buis KB Multisect. Vous pouvez aussi utiliser l'insecticide en prévention. Le produit repousse les chenilles pendant 3 à 4 semaines. Il est donc idéal pour préserver la beauté de votre buis. Lorsque les chenilles sont déjà présentes sur les plants de buis, KB Multisect peut également être utilisé. Dans les 24h, vous voyez déjà les premières chenilles qui gisent sur le sol. Le produit demeure actif pendant 3 à 4 semaines. Si vous remarquez ensuite une nouvelle trace de rongement, vous devez répéter le traitement.

Suivez bien l'invasion de pyrales du buis jusqu'au début de l'hiver prochain. La pyrale du buis connaît plusieurs générations par an... En avant pour une saison avec du buis bien vert !

Remplacer le buis?

Alternatives aux buis, vous pouvez choisir le troène, l'aubépine ou l'if (taxus); ces arbustes peuvent être utilisés en haie basse. Une plante qui ressemble beaucoup au buis est l'Ilex crenata: à feuilles persistantes, fines feuilles vert foncé et non sensibles à la pyrale de buis. Le Lonicera nitida (chèvrefeuille chinois) peut également être utilisé pour remplacer les buis. Il faut savoir que l'Ilex et le Lonicera poussent plus vite que les buis, il faut les tailler plus.

En savoir plus sur ce thème