Créer une pelouse : mode d’emploi

Vous projetez de créer une nouvelle pelouse ? Le mois de septembre est idéal pour semer du gazon et dès le printemps prochain, vous pourrez déambuler sur une superbe pelouse. Et si vous ne pouvez patienter jusque-là, posez donc des plaques de gazon. Mais dans un cas comme dans l’autre, il est crucial de bien préparer le terrain.

Quel type de gazon ?

Nettoyez le terrain et fraisez-le sur une profondeur d’environ 30 cm. Nivelez, mélangez la couche supérieure à du compost ou de Substral semences. Un gazon sport et jeux résiste aux coups et supporte mieux la sécheresse qu’un fin gazon d’ornement. Il contient en effet des types d’herbes plus robustes comme le ray-grass anglais et le pâturin des prés, qui améliorent la résistance contre la chaleur, la sécheresse et la fréquentation intense. De mini-trèfles ajoutés au mélange permettent de garder le gazon vert plus longtemps. Comptez 20 grammespar m².

Étendez votre gazon

Si vous n’avez pas la patience d’attendre des mois pour pouvoir profiter de votre pelouse, il existe du gazon en plaques sur lequel vous pouvez déjà marcher après trois semaines. Une bonne alternative qui a aussi un coût. Veillez à ce que le sol soit retourné sur 30 cm, finement fraisé et ratissé de façon uniforme. Mélangez un peu de terreau entre les interstices et comblez les côtés latéraux avec de la terre pour éviter le dessèchement. Passez le rouleau ou battez énergiquement les plaques et arrosez abondamment.

Continuez d’asperger régulièrement pendant les deux premières semaines ; en cas d’importante sécheresse, il est même recommandé d’arroser deux fois par jour. Après une semaine à une semaine et demie, tondez votre pelouse une première fois (4 à 5 cm). Après trois semaines, les plaques de gazon seront bien soudées et vous pourrez y marcher et jouer sans souci. Le mois de septembre n’est pas le seul à se prêter idéalement à la création d’une pelouse : avril et mai sont également excellents. Ce n’est pas tellement la chaleur, mais plutôt l’humidité qui constitue un élément crucial. Cela n’a pas beaucoup de sens de semer du gazon quand il fait sec car le risque de devoir recommencer est important.

En savoir plus sur ce thème