Comment bien tondre son gazon ?

L'entretien du gazon est incontestablement la tâche la plus fastidieuse et la plus laborieuse du jardinier. Néanmoins, la satisfaction que procure une pelouse bien entretenue est sans pareille. En été, le gazon (sain) pousse vite. Il faut le tondre chaque semaine, mais pas trop court. Pour bénéficier d'un gazon impeccable sans trop d'efforts, suivez ces quelques conseils.

1. Tondez régulièrement

Plus vous tondrez, mieux votre gazon se portera. Sortez donc la tondeuse aussi souvent que possible. La tonte stimule la croissance du gazon et la formation de nouveaux brins. Elle dompte les herbacées à larges feuilles (houlque laineuse) et empêche les adventices de fleurir et de se ressemer. Par temps sec, il est préférable de pas raser de près pour éviter que la pelouse se dessèche.

Voici le calendrier de tonte dans des conditions météorologiques normales :

  • Mars : toutes les 2 semaines
  • Avril : tous les 10 jours
  • Mai-août : au moins une fois par semaine
  • Septembre -octobre : tous les 10 jours
  • Novembre -décembre : uniquement par beau temps

2. Réglez la bonne hauteur de coupe

[Mowing] Évitez de tondre trop ras ! Le gazon doit pousser suffisamment haut pour rester en bonne santé, mais doit être suffisamment court pour rester beau. Ce dernier critère est subjectif : pour les uns le gazon doit être lisse comme un billard ; d'autres préféreront une pelouse bien garnie. Un gazon de jeu soumis au piétinement intensif doit être plus fourni qu'un gazon d'ornement sur lequel presque personne ne marche. Il importe de passer la tondeuse régulièrement pour éviter de couper plus d'un tiers du gazon en une seule fois. Si vous avez laissé passer un tour ou après les vacances, réglez la tondeuse plus haut et retondez deux jours plus tard, cette fois à hauteur normale, soit

  • Mars-avril, septembre-octobre et en-dehors de ces périodes, par temps sec :
    • Gazon jeu et sport 3 à 4 cm
    • Gazon d'ornement : 2 à 3 cm
  • De mai à août :
    • Gazon jeu et sport 2,5 à 3,5 cm
    • Gazon d'ornement : 1,5 à 2,5 cm

3. Affûtez les lames

Affûtez les lames de la tondeuse au moins une fois par an. Au lieu de couper l'herbe, des lames émoussées aplatissent et endommagent le gazon. L'extrémité des brins blanchit et le gazon s'affaiblit, ce qui le rend plus sensible aux maladies et aux nuisibles.

4. Taillez les bordures

Un gazon n'est bien tondu que si les bordures sont impeccables. Une à deux fois par an, sortez le coupe-bordure manuel (sorte de bêche en demi-lune) et tranchez les racines et les mottes d'herbe qui dépassent. Si vous avez une grande pelouse, mieux vaut investir dans un coupe-bordure automatique. À chaque tonte, passez au coupe-bordure. Sur un sol sableux, un affaissement de bordure n'est pas à exclure. Coupez la partie dont le bord s'affaisse et faites-le pivoter d'un demi-tour, de manière à ce que le "mauvais" côté soit positionné dans le gazon. Comblez le vide avec de l'amendement de sol et ressemez-y du gazon. Arrosez et inspectez pour éviter la germination de mauvaises herbes.

5. Une tondeuse adaptée à chaque pelouse

Si la superficie de votre pelouse se situe entre 300 et 500 m², une tondeuse électrique fera amplement l'affaire. Elle est plus silencieuse, meilleur marché et plus écologique que la tondeuse classique. Vous pouvez y ajouter un bac collecteur ou opter pour l'éjection du gazon. Pour une pelouse irrégulière et de petite taille, préférez une tondeuse à guidon-volant, sans fil et sur batterie. Les tondeuses à essence sont la norme pour une pelouse de taille moyenne à grande. On distingue les tondeuses poussées des tondeuses autotractées, qui nécessitent moins d'efforts physiques. Une tondeuse autoportée est idéale pour les grandes pelouses ou les prés qui peuvent conserver un aspect plus naturel. Un tracteur de ce type nécessite un gros investissement de départ, mais a une longue durée de vie. Les robots tondeuses sont les tondeuses du futur. Ils tondent automatiquement, ne génèrent pas de déchets, sont très silencieux et s'utilisent aussi souvent que vous le souhaitez.

6. Gazon sans déchets

Tondre la pelouse, c'est générer des déchets. Et c'est souvent là que le bât blesse. On ne tarde pas à se retrouver avec une montagne de déchets qui se décomposent difficilement et qui diffusent des relents nauséabonds. La tondeuse mulching remédie à ce problème. L'herbe n'est pas ramassée dans le bac collecteur. Elle est "mulchée" ou pulvérisée au passage de la lame et éjectée immédiatement. Ces microfragments se fondent discrètement dans les brins d'herbe. En outre, le gazon reçoit un apport supplémentaire d'engrais.

En savoir plus sur ce thème