Pourquoi ne pas essayer quelques légumes insolites ?

Connaissez-vous la laitue de chien, la bette jaune, le topinambour, le panais, la capucine tubéreuse, la laitue Red Giant ou la ramonasse ? Ces légumes ‘oubliés’ ou au contraire tout récents sont plus tendance que jamais. Et l’avantage, c’est qu’il est facile de les cultiver soi-même, même si l’on n’a pas de potager.

Tubercules biscornus

Les topinambours sont probablement les légumes les plus faciles à cultiver en dehors d’un potager. D’ailleurs, il n’est même pas nécessaire d’avoir un jardin : une grande cuve suffit amplement. Les topinambours poussent et fleurissent à la façon de petits tournesols et vous gratifient donc de jolies fleurs. Sachez par ailleurs que les topinambours aiment ‘se balader’ et qu’ils n’ont pas peur de se déplacer en sous-sol. La récolte est toujours très fructueuse : un topinambour planté (ce tubercule se plante en effet comme une pomme de terre) vous rapportera facilement un à deux seaux.

Leur saveur très délicate se rapproche du cœur d’artichaut. Les topinambours se cuisinent de différentes façons et vous pouvez même en faire de la purée ou des frites. Cela dit, ils sont plus difficiles à éplucher que des pommes de terre en raison de leur forme biscornue. Pour les amateurs d’exotisme, il y a la capucine tubéreuse originaire d’Amérique du Sud. Cette robuste plante grimpante aux petites fleurs orange présente des tubercules comestibles. Vous pouvez les servir crus, en salade, ou étuvés dans un wok. Leur goût est très doux. Ne les épluchez pas pour conserver au mieux leur amusante forme bizarroïde. Si vous les cultivez en pot, il est recommandé de les guider le long d’un espalier ou d’un tuteur wigwam.

Pour se régaler en hiver, rien de tel que le panais et son homologue noire et piquante : la ramonasse. Semez-les en rang dans votre potager au début du mois d’avril. Le panais ressemble à une longue carotte très épaisse dont le goût est doux et sucré. La ramonasse est quant à elle délicieuse en fines tranches, crue et râpée (pour varier du raifort).

Des feuilles hautes en couleur

En prévision des petites salades du printemps, semez dès à présent des légumes verts singuliers ou colorés. Le plus simple est de choisir un mélange de légumes asiatiques prêt à l’emploi : chou chinois, tatsoi, mizuna, moutarde de Chine et épinard chinois. Semez-le au mois d’avril, assez largement, en rangées séparées d’une vingtaine de centimètres. Dès le mois de mai, vous pourrez déjà récolter des salades comme la laitue à couper. Ne les laissez pas pousser trop haut ! Non seulement ce type de mélange vous fournira des saveurs relevées et épicées, à mi-chemin entre le chou et la moutarde, mais vous vitaminerez aussi votre alimentation tout en apportant de la couleur et des formes particulières dans votre assiette. Semez-en toutes les deux semaines une nouvelle rangée. Un simple bac à plantes sur votre balcon fera également l’affaire. Utilisez du terreau bio ; inutile de rajouter de l’engrais.

Les bettes rouges et jaunes se sèment à la mi-mars, pour en cueillir les jeunes feuilles au mois de juin et égayer vos salades. Cuisez les plus grandes feuilles comme des épinards hauts en couleur. Les pétioles et les côtes se préparent comme du céleri ou des asperges. La bette est un légume très polyvalent qui se cultive facilement et fera merveille dans le potager, le jardin d’agrément ou tout simplement en pot sur la terrasse.

En savoir plus sur ce thème