Le jardin suspendu

Vous n’avez pas de jardin ? Qu’à cela ne tienne, quelques mètres carrés de balcon ou de terrasse suffisent pour profiter d’un agréable petit coin de verdure. De jolis pots, des annuelles, des plantes au feuillage persistant et un petit arbre créent d’emblée une sensation de véritable jardin.

1. Où est le soleil ?

Lorsque vous choisissez vos plantes de terrasse, commencez par tenir compte de la lumière et du soleil. Un mur exposé au sud accueillera de jolies plantes méditerranéennes comme un olivier, un grenadier, un arbousier ou un petit citronnier. Associez-y de la lavande, de la santoline (Santolina) et de petites plantes grasses.

2. L’ombre aussi a son charme

Votre jardin suspendu ne reçoit que très peu de soleil ? Garnissez-le d’impatients et de fuchsias ; ils font merveille dans les endroits plus sombres et fleurissent des mois durant. Introduisez du volume à l’aide d’une fatsie (Fatsia) ; ses feuilles au découpage singulier (et persistantes !) peuvent facilement atteindre un demi-mètre de diamètre. Et contre le mur, faites donc grimper un hydrangéa (Hydrangea petiolaris).

3. Microclimat

Un jardin suspendu orienté au soleil et bien protégé vous permet de cultiver des plantes exotiques qu’il serait (plus) difficile de conserver par ailleurs. Profitez-en pour planter au moins un palmier (Trachycarpus fortunei), un bananier (Musa basjoo) ou des fougères arborescentes sur votre terrasse. Complétez le tableau par des plantes grimpantes gélives comme le jasmin de Toscane, la passiflore, la bignone ou l’eccrémocarpe (Eccremocarpus) dans un pot avec tuteur. Attention, les agrumes doivent passer l’hiver à l’intérieur. Veillez à avoir de la place pour les rentrer ou mettez-les en hivernage dans un hôtel pour plantes.

4. Assurez une unité de style

Votre espace est déjà limité, alors ne le gâchez pas en mélangeant sauvagement les styles. Tenez-vous en à une ambiance : bucolique, avec de jolis pots en terre cuite garnis d’hortensias et de buis ; sobre, avec des bacs gris aux lignes épurées accueillant des graminées ; ou au contraire colorée, avec des annuelles aux couleurs vives dans des pots en plastique aux tons joyeux. Coordonnez les meubles de jardin et les coussins en fonction de l’ambiance choisie.

5. Le petit coin des saveurs

Qu’y a-t-il de mieux que de goûter aux délices de son propre jardin (suspendu) ? Intercalez des bacs avec des aromates, des tomates, de la salade et des fraises entre vos pots de fleurs. Si vous disposez d’un coin ensoleillé, faites-y pousser des herbes de Provence comme la marjolaine, le romarin, le thym, la sauge et le basilic. La ciboulette, le cerfeuil et le persil apprécieront les endroits plus ombragés. Et s’il vous reste de la place, plantez-y un mini-pommier en pot ou un groseillier.

6. Investissez dans du terreau et de l’engrais

Les plantes en pot ne peuvent trouver leurs nutriments que dans le peu de terre qu’il y a dans leur pot. Veillez donc à ce que celle-ci soit de la meilleure qualité. Investissez dans du terreau de premier choix et nourrissez régulièrement vos plantes de terrasse. Il existe de l’engrais spécial pour les agrumes, les plantes méditerranéennes, les annuelles, les géraniums, etc.

7. Et l’arrosage ?

Arroser tout l’été, c’est fastidieux ! Si vous avez beaucoup de pots, cela vaut certainement la peine d’investir dans un système de goutte-à-goutte automatique. Il en existe avec minuterie ou avec capteur. Ainsi, vous pouvez partir tranquillement en voyage sans devoir chercher de baby-sitter pour vos plantes.

Quelles plantes choisir ?

  • Géranium de balcon (Pelargonium)
  • Citronnier (Citrus)
  • Fuchsia (Fuchsia)
  • Hortensia grimpant (Hydrangea petiolaris)
  • Laurier (Laurus nobilis)
  • Lavande (Lavandula)
  • Olivier (Olea europaea)
  • Passiflore (Passiflora)
  • Phormium (Phormium)
  • Romarin (Rosmarinus)

En savoir plus sur ce thème