Mais comment planter un arbre soi-même ?

Un arbre est très précieux dans un jardin. Lorsque les feuilles de l'arbre tombent, que le temps rafraîchit et que les jours deviennent plus courts, c'est le moment idéal pour planter un arbre. Comment choisir un arbre adéquat et veiller à ce que sa plantation soit un succès ?

Période

Vous pouvez planter un arbre pendant tout l'hiver, de novembre à avril après la chute des feuilles et (c'est très important) tant qu'il ne gèle pas. C'est essentiel non seulement pour l'arbre lui-même mais aussi parce qu'il n'est pas vraiment recommandé de creuser un trou dans un sol gelé...

Achetez votre arbre dans une bonne jardinerie ou pépinière à proximité de chez vous. Lors du transport, veillez à ce que les racines ne sèchent pas. La sécheresse est le pire ennemi des jeunes racines. Enveloppez les racines d'un plastique ou d'un chiffon si vous amenez l'arbre chez vous avec un camion-remorque.

De préférence, ne plantez pas l'arbre le même jour. Si vous ne pouvez planter que le lendemain, maintenez les racines humides et humidifiez-les quelques heures avant la plantation d'un un bac d'eau.

Où planter ?

Où planter votre arbre de préférence ? Tenez compte de la taille de l'arbre adulte et veillez à ce qu'il ait suffisamment d'espace. Assurez-vous d'une place à distance suffisante de la ligne de séparation, au moins 2 mètres. Ne manquez pas de vérifier ce que dit la réglementation locale.

Trou pour la plante

A l'aide d'une pelle, creusez un trou d'une dimension égale à 3 fois la largeur de la racine et 2 fois sa hauteur pour la profondeur. Evitez l'effet 'pot de fleurs' et si la terre (argileuse) est compacte, rendez-la moins compacte sur les parois du trou afin que les racines ne se replient pas sur elles-mêmes. Sinon, votre arbre risque de ne pas être stable.

Retirez la toile de jute ou la gaze autour de la motte. Nous ne recommandons pas de tailler les racines avant de planter l'arbre. Placez l'arbre dans l'ouverture, 5 cm plus haut que son emplacement dans le sol à la pépinière. Vous en verrez la trace sur le tronc. L'arbre s'enfoncera encore après avoir été planté.

Mélangez la terre à du compost bien décomposé ou à l'Amendement du sol Substral Naturen. N'utilisez jamais d'engrais non décomposé car cela brûlerait l'arbre et le tuerait. Remplissez le trou de terre et de mélange de compost en couches de 20 cm tout en bougeant le tronc et les racines de l'arbre. Versez quelques seaux d'eau dans le trou de la plante afin que les ouvertures entre les racines soient également pleines de terre. Tassez bien la terre et remplissez graduellement le trou. Lorsqu'il est rempli, veillez à un léger rehaussement autour de la racine de l'arbre, aussi large que celle-ci. Ainsi, l'eau restera dans la zone des racines.

Tuteurs d'arbre

Utilisez 2 à 3 tuteurs par arbre pour ancrer celui-ci à hauteur de genoux. Attachez solidement le tronc avec de larges sangles pour éviter qu'elles se soudent au tronc ou frottent contre ce dernier. De longs tuteurs ne sont pas bons pour le développement des racines. L'arbre développe moins de racines qu'avec de petits tuteurs. Le bois de châtaignier coûte plus cher mais il est meilleur que le pin. En effet, les tuteurs en pin contiennent des substances nocives et le châtaignier dure également plus longtemps.

En savoir plus sur ce thème