piscine

Les Piscines Naturelles Et Ses Plantes De Filtration, D'Oxygénation Et De Décoration

Ma piscine au naturel

Plonger dans un lac naturel d’eau douce, en finir avec les produits qui piquent les yeux et éclaircissent les cheveux, profiter de la nature et de ses sensations si revigorantes… Et vous, vous ne rêveriez pas d’une piscine naturelle, par hasard ? Si c’est le cas, il vous faut savoir deux ou trois petites choses pour la concrétisation de votre lieu de baignade privé et durable.

Piscine naturel

Bien prévoir les différents bassins

Trois bassins pour le fonctionnement d’une piscine : c’est le principe de la baignade naturelle ! Et oui, il va falloir développer un véritable écosystème pour maintenir la qualité de l'eau et c’est grâce au lagunage et aux cascades, que vous allez y parvenir. Votre espace va donc comporter 3 zones représentant chacune 1/3 de la surface totale, sur des niveaux différents. Une zone de baignade, celle qui nous intéresse, puis une zone de filtration, et une autre d’oxygénation et de désinfection.

Quelles plantes choisir pour sa piscine naturelle

Chaque espace va donc privilégier les plantes adéquates pour sa fonction. Dans la zone de baignade, vous pouvez installer des plantes aquatiques flottantes comme les nymphéas qui, outre leur beauté, permettent de limiter la prolifération des algues. La zone de filtration accueillera des plantes destinées à assainir et purifier l’eau comme les roseaux des marais et les carex, par exemple, car ils ont la capacité de fixer les métaux lourds et d’absorber les nitrates contenus dans l’eau. La zone d’oxygénation par le biais des potamots luisants, myriophylles et renoncules aquatiques, vont apporter l’oxygène nécessaire à l’eau.

Quel entretien pour ce type ma piscine naturelle ?

Pour éviter la prolifération des algues, les 2 zones de lagunages devront être exposées plutôt à la mi-ombre. Une fois par an, nettoyez le bassin de baignade en profondeur à l’aide d’un aspirateur-robot. Pendant la période de végétation, d’avril à octobre, retirez régulièrement les feuilles, et de novembre à mars, procédez, si nécessaire, à la taille des différents végétaux en place.

En ce qui concerne les gros œuvres et l’électrification des pompes pour la circulation de l'eau dans la zone de filtration naturelle, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels. Chacun son métier… et les piscines naturelles seront bien réalisées !