Explorer le calendrier des travaux du moment au jardin.

Jardiner en mars

Mars voit naître le printemps, saison de prédilection pour jardiner, et il y a de nombreuses choses à entreprendre dans le jardin pour se préparer à un long et bel été. Mais gardez un œil sur la météo, car le gel, le temps et le vent froids peuvent être très fréquents, et ainsi nuire aux plants déjà établis et au début de leur croissance, en particulier les jeunes pousses.

Les travaux du mois
Le printemps sera bientôt de retour, les grosses gelées sont normalement terminées, commencez à retirer les protections hivernales : voile d'hivernage sur la partie aérienne, et papier bulle autour du pot.
Le rempotage des géraniums est une garantie de floraison. Choisissez un terreau Géranium ou Fleurs. Arrosez impérativement après le rempotage, gardez vos plantes à l’abri du gel.
L’arrosage des cactus reprend ! L’arrosage se fait de mars à octobre, avec de l’eau à température ambiante, on laisse sécher le terreau entre deux apports d’eau. On stoppe l’arrosage de novembre à février.
C’est le moment de procéder au rempotage de vos plantes d’intérieur. Optez pour un contenant d’une taille plus grande que le précédent, un terreau adapté et arrosez après rempotage.
Procédez à vos semis sous châssis ou en serre. Les graines de radis roses, de salades mais aussi de carottes, poirées et de navets vous donneront vos premiers légumes primeurs.
L’aération du sol au potager se pratique avec une biofourche. Celle-ci permet de décompacter le sol sans le retourner, gardant ainsi toutes les couches et les organismes vivants à leur bonne profondeur.
Pour ne pas laisser la terre de votre potager nue et afin de limiter son érosion, déposer dessus votre compost. Ce compostage de surface apportera, en plus, des nutriments.
Il est temps de tailler vos petits fruits : coupez les branches mortes ou cassées. Coupez les framboisiers à hauteurs de genoux. Coupez 1/3 de la ramure des cassissiers et groseilliers.
Sur les grands arbres fruitiers, l’apport d’engrais bio se fait à l’aplomb des branches, c’est là que se trouvent les petites racines. Faites des trous à la barre à mine et introduisez l’engrais.
Il est temps de vérifier la solidité, de renforcer, de remplacer ou de replacer les tuteurs des plantes grimpantes comme les clématites. Profitez-en pour un petit nettoyage de printemps !
C’est le bon moment pour procéder aux plantations. Avec les pluies du printemps, vos arbres et arbustes d’ornement vont pouvoir bien installer leur système racinaire. Cela dit, après la plantation, on arrose aussi !
Les grandes gelées sont finies, vous pouvez retirer la butte de terre, de paille, de feuille qui protège le point de greffe de votre rosier. Celui-ci ne risque plus de geler et de mettre en péril votre plante.
Procédez à la taille de printemps de votre rosier buisson. Retirez les branches mortes ou cassées, gardez 5 branches maîtresses qui ne se croisent pas, coupez-les à 20 cm de haut.
Le printemps avec ses pluies, est aussi une très bonne période pour semer votre gazon. Choisissez-le selon l’exposition (ombre ou terrain sec) et sa destination (sport, prestige…).
Les taupes ont fini leurs galeries. Il est temps de regarnir votre pelouse en semant sur les taupinières après avoir prélevé la terre meuble qui peut être remise au jardin ou dans les carrés potager.
Les semis naturels d’arroche rouge, l’ancêtre de l’épinard, envahissent le terrain. Dégustez-les en salade au stade de micro-pousses pour bénéficier de leurs vertus nutritionnelles.
Un bouquet de quelques jonquilles ou narcisses jaunes et blanches agrémenté de plusieurs branches de forsythia en fleur apporte la luminosité qui nous a fait défaut pendant les journées d’hiver.
Avec les beaux jours, l’accompagnement de nos amis les oiseaux et les abeilles n’est plus nécessaire : retirez la couverture du toit de la ruche, retirez les boules de graisses aux oiseaux.