Réussir ses boutures

Le bouturage est une méthode de multiplication des plantes qui consiste à prélever des parties d’une « plante mère » pour faire pousser de nouvelles plantes. On peut bouturer aussi bien des plantes que des fleurs et toutes les parties de la plante peuvent être utilisées. Une autre méthode de multiplication consiste à faire des semis mais, contrairement au bouturage, les « plantes filles » ne seront pas identiques. Par ailleurs, les boutures sont meilleur marché parce qu’elles ne nécessitent pas beaucoup de matériel en plus de la « plante mère ».

Ce dont vous avez besoin

Voici tout ce qu’il vous faut pour bouturer des plantes :

  • une plante mère en bonne santé
  • du terreau pour bouturage ou pour semis 
  • des pots pour planter les boutures
  • de l’hormone de bouturage en poudre
  • des étiquettes pour écrire le nom de la plante et la date de bouturage
  • des bouteilles en plastique

Au travail

Le bouturage est une méthode très ancienne, appréciée tant par les horticulteurs que par les particuliers. Voici quelques décennies, les familles belges cultivaient encore des boutures dans des bocaux ou des verres remplis d’eau ; aujourd’hui, on repique les boutures directement dans du terreau. Le terreau semis et bouturages d’Asef contient par exemple tous les éléments nutritifs dont les jeunes plantes ont besoin pour se développer et convient idéalement au bouturage.

Commencez par prélever une tige d’environ 15 cm au centre de la plante mère. Les bourgeons qui s’y trouvent donneront naissance plus tard à la nouvelle plante. Remplissez ensuite un pot ou bac de terreau pour bouturage et repiquez-y les boutures. Veillez bien à enterrer les deux tiers de la tige. La partie enterrée de la plante ne doit pas avoir de feuilles. Humidifiez vos boutures avec soin. Le terreau doit être constamment humide, mais jamais trempé. Placez le(s) pot(s) à l’abri du soleil et arrosez-les régulièrement.

Si vous voulez accroître vos chances de succès, placez un fond de bouteille en plastique à l’envers au-dessus de la bouture pour créer une sorte de mini-serre. La buée sur la bouteille indique que la bouture a suffisamment d’eau. Le recours à de l’hormone de bouturage en poudre peut également aider. Mouillez la partie inférieure des boutures et trempez-la ensuite dans la poudre pour favoriser la formation de racines. Éliminez l’excès de poudre, car une quantité excessive peut avoir un effet néfaste.

Un mois ou deux plus tard, vous verrez que des racines se seront formées, et le temps sera venu de rempoter vos boutures. Utilisez un terreau de qualité, comme le terreau universel Substral Naturen, pour garantir la croissance et la floraison optimales de vos plantes.

Le bouturage pour débutants

Vous êtes encore un novice en matière de bouturage ? Commencez par une plante facile comme un groseillier. Le moment idéal pour procéder à son bouturage est le mois d’octobre. Plantez vos boutures en laissant un intervalle d’environ 15 cm et installez-les à l’abri du vent, au pied d’un mur orienté au nord. Le printemps venu, vous pourrez déjà transplanter les boutures dans le jardin.

Essayez aussi avec un groseillier à maquereau, un casseillier, un cassis, un figuier ou un mûrier. Ne vous limitez pas à un pot, mais faites plusieurs boutures et offrez-les en cadeau ou échangez-les contre des espèces que vous ne possédez pas encore.

Les rosiers, surtout grimpants, sont également faciles à bouturer. Vous pouvez essayer tout de suite, car la période idéale est le printemps ou l’automne (septembre-octobre). Prélevez une bouture d’environ 30 cm, trempez-la dans de la poudre de bouturage et repiquez-la à un endroit abrité, puis laissez-la pousser tranquillement pendant un an.

Donnez un coup de pouce à vos boutures avec un amendement…

Les jeunes boutures sont fragiles. C’est pourquoi il est essentiel d’utiliser un terreau garantissant les meilleures conditions de croissance aux jeunes plantes. Le recours à un amendement, comme celui de Substral Naturen pour le potager et le jardin, peut stimuler la pousse. Ce produit prêt à l’emploi se compose d’un mélange de matières premières soigneusement sélectionnées qui facilitent l’enracinement, la croissance robuste et une récolte abondante.

… et des engrais

Une autre méthode pour remédier à la fragilité des boutures est l’emploi d’engrais. Le moment idéal pour appliquer un engrais est tout de suite après l’enracinement. Vos boutures gagneront en vigueur et pousseront mieux. Procédez avec prudence en appliquant d’abord un engrais liquide, tel que l’engrais universel de Substral Naturen.

Si vous souhaitez obtenir plus de conseils sur le bouturage ou si vous cherchez des plantes mères de qualité, du terreau et des hormones de bouturage, un amendement ou de l’engrais, adressez-vous à la jardinerie la plus proche. Nos experts en plantes se feront un plaisir de vos aider !

En savoir plus sur ce thème