Choisir Sa Ruche

Apiculture Amateur : Comment Choisir Sa Ruche Pour Faire Son Propre Miel ?

Ruche de biodiversité, ou ruche de production ?

Certaines ruches sont conçues avant tout pour contribuer à la sauvegarde des abeilles, dont la population est mise à mal par l'usage de pesticides et par l'apparition du frelon asiatique. C'est par exemple le cas de la ruche de biodiversité, fabriquée en paille, et dont la forme évoque celle des essaims naturels. Si vous souhaitez pouvoir consommer votre propre miel, il faudra vous orienter vers une ruche de production apicole. Il existe différents modèles, qui portent généralement le nom de leur concepteur : ruche Dadant, ruche Voirnot, ruche Langstroth... De dimension standard, ces ruches se distinguent principalement par leurs cadres, dont le nombre est variable.

Ruche artisanale, neuve ou d'occasion ?

La fabrication d'une ruche est à la portée des bons bricoleurs. Certains apiculteurs revendent par ailleurs leurs ruches. Cependant, si vous débutez, il est recommandé d'éviter ruches artisanales et d'occasion et de préférer un modèle neuf. Vous pouvez vous en procurer auprès d'un revendeur spécialisé, directement chez le fabricant et dans certaines enseignes de jardinerie. Assurez-vous de choisir une ruche respectant les normes sanitaires (NF 82101).

null

Quel emplacement pour la ruche ?

Le choix de votre ruche sera conditionné par l'espace dont vous disposez dans le jardin. Idéalement, votre ruche doit être orientée à l'est, exposée au soleil le matin, et protégée des températures accablantes aux heures les plus chaudes de la journée. La ruche devra aussi se situer à proximité de vos cultures mellifères, comme le romarin ou la lavande, ainsi que d'un point d'eau.

Quelle ruche choisir ?

La ruche Dadant demeure la plus répandue en France. La ruche Warré, plus compacte, rencontre un succès grandissant. Ce sont les modèles généralement conseillés aux débutants. Avant tout achat, il demeure pourtant recommandé de prendre contact avec les apiculteurs locaux, en particulier si vous habitez une région au climat particulier, notamment sur la côte ou à la montagne. Ces professionnels seront les plus à même de vous orienter vers le modèle de ruche le mieux adapté au climat local.

Ruche peuplée, ou élevage de votre essaim ?

Si vous avez hâte de déguster votre propre miel, il va falloir que votre ruche soit rapidement productive ! Élever son propre essaim demande une certaine expérience. Si vous débutez, choisissez de préférence une ruche déjà peuplée. Adressez-vous à un éleveur local : élevées dans la région et habituées au climat, vos abeilles seront rapidement opérationnelles !

Bon à savoir

L'apiculture, même pratiquée en amateur, est strictement encadrée par la loi. Avant d'installer votre ruche sur le balcon ou dans le jardin, pensez à consulter les arrêts préfectoraux afin de vous assurer que vous respectez bien toutes les obligations légales. L'acquisition d'une ruche implique aussi de faire une déclaration en mairie ainsi qu'auprès des services vétérinaires.