Quand et comment planter les tomates : nos conseils pour une belle récolte

Star de l’été, la tomate (Solanum lycopersicum ) donne un coup d’éclat à nos assiettes avec ses couleurs pimpantes : rouge, jaune, orange, et même verte ou noire. Pour en découvrir toutes les subtilités, pourquoi ne pas les inviter dans votre jardin ? La culture de la tomate est simple et très gratifiante, à vous de découvrir ses secrets ci-dessous :


Quand planter la tomate ? 

Pour déguster vos tomates au potager, deux solutions s’offrent à vous: soit le semis de graines, soit la plantation de plants en godets ou en barquettes. Dans ce cas, les dates de plantation varieront. 

Le semis de tomates

Il existe près de 200 variétés de tomates sur le marché : pour quelle variété allez-vous craquer ?  Lancez-vous dans la collecte de graines en hiver, pour pouvoir rêver à vos récoltes futures.  Le semis en lui-même pourra s’effectuer dès le mois de février ou mars : il faut à 4 à 6 semaines à votre plantule pour pouvoir migrer dans le jardin. 

Plantation de tomates

 

La plantation de tomate en pleine terre

Vos tomates  sont des plantes frileuses : attendez  la fin des gelées dans votre région. Rendez-vous  dès le mois de mai dans les jardineries ou sur les marchés pour acheter des godets ou des barquettes de plants de tomates. Choisissez-les soigneusement : tige ferme, pas de moisissures, feuillage sain, c’est l’assurance de superbes fruits au potager ! 

Où planter vos tomates ? 

Côté semis, offrez à vos graines puis à vos plantules un terreau spécial semis ou des pastilles de tourbe. Placez ensuite vos protégées derrière une fenêtre pour profiter du discret soleil printanier, ou en serre chauffée pour les chanceux qui en disposent. 

Vos jeunes plants de tomates n’exigeront pas un sol très riche pour pousser, mais plutôt une terre légère et drainante. Au potager, optez pour une exposition ensoleillée pour que les fruits murissent vite, sans pour autant que votre plant ne soit grillé par les ardeurs du soleil ! 


Comment planter les tomates ?

L’équipement essentiel
Pour le semis:

  • Des graines de tomates
  • Une barquette ou une terrine de semis
  • Des pastilles de tourbe ou du terreau spécial semis
  • Des petits pots
  • Des étiquettes
  • Un arrosoir

Pour la plantation:

  • Des plants de tomate
  • Du compost
  • Des tuteurs
  • Une pelle et un transplantoir

Les étapes à suivre pour bien semer puis planter ses tomates

Le semis des tomates, au printemps s’effectue en 5 étapes :

  1. Disposez le terreau ou les pastilles de tourbe dans votre terrine de semis.
  2. Disposez vos graines à distance les unes des autres.
  3. N’oubliez pas de les étiqueter soigneusement .
  4. Arrosez.
  5. Couvrez et laissez votre barquette à proximité d’une source de chaleur et de lumière (un chauffage et une fenêtre seront idéals).
  6. Arrosez vos semis pour ne pas qu’ils sèchent sans pour autant les noyer.

Vous observerez la levée de la plantule au bout d’une dizaine de jours. Lorsqu’elle atteint 5 ou 6 feuilles, repiquez-la dans des petits pots individuels. Elle continuera ainsi sa croissance jusqu’à début mai. Pour l’endurcir, n’hésitez pas à sortir les pots dans la journée et les rentrer le soir. Ils doivent atteindre une quinzaine de centimètres. 

Le risque de gelée écarté, il faut s’atteler à la plantation des plants en motte ou des semis de tomates : 

  1. Préparez la terre en enlevant cailloux et mottes sur une trentaine de centimètres et en lui ajoutant un peu de compost bien mûr.
  2. Creusez un trou de plantation d’une quinzaine de centimètres.
  3. Disposez votre plant en le couchant un peu et recouvrez d’environ 3 cm de terre. Les plants doivent être écartés de 50 cm les uns des autres.
  4. Enfoncez le tuteur en spirale ou droit dans la terre.
  5. N’oubliez pas votre étiquette ! 
  6. Arrosez.

La tomate est gourmande en eau, mais peut craindre une humidité excessive qui développe des maladies comme le mildiou. Pailler le sol permet de retenir au maximum l’humidité et d’éviter ces désagréments. 

La culture des tomates

Planter des tomates en pot 

Les tomates cerises conviennent tout à fait à la culture en potées. Seul impératif, leur offrir un contenant suffisamment profond  (20 cm minimum) pour qu’elles s’épanouissent et ne pas lésiner sur l’arrosage. 

Quelles tomates choisir en fonction de mes besoins ? 

Vous êtes un cuisinier émérite, un gourmet esthète ou une famille nombreuse ? Rassurez-vous, il existe une variété pour chaque besoin ! 

Les tomates idéales pour la salade
Vous aurez l’embarras du choix entre les tomates grappe ‘Marmande’ ou ‘ Montfavet’ et les  tomates colorées, comme ‘Green Zebra’ ou ‘Noire de Crimée’ qui donnent une allure folle à un carpaccio de tomates. 

La culture des tomates

 

Les tomates pour l’apéritif
A cultiver en pot ou au potager, les tomates cerises font la joie des enfants pour la facilité de culture. Cultivez cet engouement en optant pour des variétés rigolotes, comme les tomates cerises en forme de poire, ou aux couleurs flashy, jaune ou orange. La variété ‘Sweet 100’ ravira les papilles tout en étant très productive. 

Les tomates à cuire
Pour la cuisson, la sélection se partage entre les tomates à farcir à gros calibre et goût bien présent, et les tomates juteuses idéales pour les coulis. ‘Yellow Stuffer’ et les Cœurs de Bœufs feront des tomates farcies savoureuses, tandis que les tomates allongées ‘Roma ‘ ou ‘Cornue des Andes’ donnent une toute autre saveur à vos bolognaises. 

Les tomates originales
C’est le moment de craquer pour les couleurs et le goût de ‘Rose de Berne’, le bleu de ‘Osu Blue’ (qui disparait en mûrissant, malheureusement… ), les toutes petites tomates groseilles… 


Des tomates bien bichonnées

Vous pourrez récolter vos premiers légumes-fruits en juillet. Pour que votre récolte  soit la plus abondante possible, voici quelques petites astuces : 

  • Si vous souhaitez un plant plus buissonnant, taillez votre jeune plant au printemps en laissant au minimum 4 tiges florales. Vous obtiendrez deux tiges au lieu d’une. 
  • Tuteurez régulièrement vos tomates et profitez-en pour enlever les « gourmands », des pousses secondaires sans fruit qui épuisent inutilement vos tomates. 
  • Enlevez les feuilles autour de vos fruits pour qu’ils reçoivent le maximum de lumière.
  • En fin de saison, vous pouvez récolter les tomates vertes et les faire pousser chez vous, ou en faire de la confiture.

 

Du semis à la récolte, quatre à cinq mois sont nécessaires pour obtenir de belles tomates. Mais à l’issue, quelle fierté de récolter sa production ! 

Articles associés