Des Plantes Qui Filtrent L'Air

Le Guide Des Plantes Qui Filtrent L'Air Établi Par La Nasa

Comme vous le savez, la plupart des gens passent le plus gros de leur temps en intérieur, que ce soit chez eux ou dans un environnement de travail, par exemple au bureau.

Il est donc important de veiller à ce que, dans ces espaces, l’air soit le plus sain possible, ce à quoi la présence permanente de plantes peut contribuer. En 1989, la NASA a mené, en association avec l’Associated Landscape Contractors of America, une étude intitulée « Clean Air Study » visant à identifier les plantes d’intérieur courantes les plus efficaces pour filtrer les toxines et les polluants nocifs présents dans l’air.
Les résultats de cette étude étant toujours d’actualité, vous trouverez ci-après les plantes d’intérieur les plus efficaces pour filtrer l’air.

Infographie sur le guide des plantes filtrant l'air que nous respirons !

null

Que contient l'air que nous respirons ?

DU TRICHLORÉTHYLÈNE

On en trouve dans certaines encres d’impression, peintures et laques et dans certains vernis, adhésifs et solvants/décapants pour les peintures.

DU FORMALDÉHYDE

On peut en trouver dans des sacs en papier, des papiers sulfurisés, des mouchoirs en papier, des serviettes en papier, des nappes en papier, des panneaux de particules, des panneaux de contreplaqué et des tissus synthétiques.

DU BENZÈNE

Utilisé pour fabriquer certains produits tels que des plastiques, résines, fibres synthétiques, lubrifiants pour caoutchouc, teintures, détergents, médicaments et pesticides. On peut également en trouver dans de la fumée de tabac, des gaz d’échappement, des colles, des peintures et des cires pour l’entretien des meubles.

DU XYLÈNE

Utilisé dans les industries de l’impression, du caoutchouc et de la peinture. On peut également en trouver dans de la fumée de tabac et des gaz d’échappement.

DE L’AMMONIAC

Utilisés dans des produits tels que des produits de nettoyage pour les vitres, des cires pour les sols, des sels (usage médical) et des engrais.

Quels sont les effets de ces composants sur l'homme ?

Les effets néfastes que la plupart des produits chimiques auxquels nous sommes exposés sont susceptibles d’avoir sur notre santé dépendent de plusieurs facteurs : par exemple, la quantité de ces produits à laquelle nous sommes exposés, le type et la durée de l’exposition, ainsi que la forme des produits chimiques. Vous trouverez ci-dessous des symptômes courants associés à chaque agent toxique.

TRICHLORÉTHYLÈNE

Les symptômes associés à une exposition de courte durée incluent, entre autres, une agitation, des vertiges, des maux de tête, des nausées et des vomissements, suivis d’une somnolence et d’un coma.

Plusieurs de ces plantes sont connues pour être toxiques pour les chats, les chiens et d’autres animaux domestiques. Si vous possédez un animal domestique, veuillez vous renseigner sur la toxicité de ces plantes avant de les introduire dans votre logement.

FORMALDÉHYDE

Parmi les symptômes associés à une exposition de courte durée figurent l’irritation du nez, de la bouche et de la gorge, et, dans des cas graves, le gonflement du larynx et des poumons.

BENZÈNE

Les symptômes associés à une exposition de courte durée sont notamment une irritation des yeux, une somnolence, des vertiges, une accélération du rythme cardiaque, des maux de tête, une confusion et, dans certains cas, une perte de conscience.

XYLÈNE

Les symptômes associés à une exposition de courte durée incluent une irritation de la bouche et de la gorge, des vertiges, des maux de tête, une confusion, des problèmes cardiaques, des lésions hépatiques et rénales, et un coma.

AMMONIAC

Parmi les symptômes associés à une exposition de courte durée, on trouve une irritation des yeux, une toux et des maux de gorge.