Quelles sont les plantes à fleurs de l’hiver ?

Même au cœur de l’hiver, il subsiste quelques plantes courageuses prêtes à tout pour illuminer de leurs couleurs et leur odeur les journées sombres et froides. Que vous cherchiez des gros arbustes ou des petits bulbes, il existera toujours une plante fleurie hivernale qui vous conviendra.  

Les arbustes fleuris d’hiver 

Viburnum x bodnantense (Viorne de Bodnant) 

Les feuilles de cet arbuste caduc prennent des teintes chaudes orangées ou rouges avant de chuter et laisser place à des branches dénudées. Elles portent des fleurs en bouquet roses, au doux parfum, qui se succèdent tout au long de l’hiver.  

Viburnum x bodnantense pousse dans la plupart des sols, au soleil ou en situation semi-ombragée. Taillez les arbustes adultes au printemps après la floraison, et rabattez une branche sur cinq au niveau du sol pour stimuler la croissance.   

Hamamélis (Balai de sorcière) 

Ces arbustes caducs aimant s’étaler sont à réserver aux grands jardins. Dès le milieu de l’hiver, ils arborent des grappes de fleurs jaunes, orange ou rouges qui ressemblent à des zestes confits, aux effluves sucrés qui sont à leur apogée les jours de grand froid. L’hamamélis est également très esthétique à l’automne, lorsque son feuillage se colore d’orange ou de rouge.  

L’hamamélis s’épanouit dans un sol riche, neutre ou à tendance acide, au soleil ou à mi-ombre. Il n’a besoin que d’une taille sommaire. Si besoin, coupez les branches mortes et celles qui se croisent et enlevez les gourmands qui partent de la base du tronc.  

Sarcococca confusa (Sarcococca) 

Cet arbuste persistant et discret se pare de bouquets de fleurs blanches en fin d’hiver. Si ces fleurs peuvent paraître au premier abord assez anodines, leur odeur attire inévitablement l’attention.  

Le sarcococca se plaît à l’ombre, et une fois bien installé, il s’accommode même d’une situation ombragée et sèche. Taillez légèrement au printemps si vous souhaitez lui donner une forme précise.  

Lonicera x purpusii ‘Winter Beauty’ (Chèvrefeuille arbustif) 

Ce chèvrefeuille caduc tend à se faire oublier tout le reste de l’année, sauf au milieu de l’hiver où il s’orne de délicates fleurs blanc crème à la fragrance entêtante, parfois encore plus remarquable quand on s’en éloigne.  

Plantez-le dans une terre humifère, bien drainée au soleil ou à mi-ombre. Taillez les arbustes adultes après la floraison, en coupant les branches ayant fleuri pour privilégier les jeunes pousses, et en rabattant une branche sur cinq directement au pied.  

Chimonanthus praecox (Chimonanthe odorant) 

Cet arbuste caduc fleurit entre le milieu et la fin de l’hiver, arborant des grappes de fleurs pendantes jaune crème au centre violet, à l’odeur sensationnelle. Privilégiez une position le long d’un mur au soleil ou près d’une entrée pour apprécier son parfum à chaque passage.  

Plantez-le au soleil, dans un sol fertile et bien drainé. La taille est superflue ; enlevez simplement les branches mortes, malades ou qui se croisent en fin de printemps.  

Mahonia x media (Mahonia ou Vigne de l’Orégon) 

Le mahonia est un arbuste coriace et persistant au feuillage épineux et aux épis floraux jaunes odorants apparaissant en milieu d’hiver, suivis de baies noires au printemps et à l’été. Il prospère en situation ombragée, et préfère un sol humide mais bien drainé. Les oiseaux raffolent de ses baies.  

Taillez au printemps en réduisant d’abord les branches pour atteindre la taille désirée, puis en enlevant un tiers des branches les plus âgées pour stimuler la croissance.  

Les grimpantes fleuries d’hiver 

Jasminum nudiflorum (Jasmin d’hiver) 

Le jasmin d’hiver est une grimpante buissonnante, avec des fleurs jaune lumineux. Il apprécie un emplacement au soleil ou à mi-ombre, ainsi qu’un sol riche et sans humidité stagnante. Guidez ses branches parfois un peu indisciplinées sur une arche ou contre un mur. Vous taillerez après la floraison les branches ayant fleuri, en comptant deux yeux (ou bourgeons) depuis la ramure principale. Un peu d’engrais  

Clématis cirrhosa var. purpurascens ‘Freckles’ Clématite 

La Clématite ‘Freckles’ est une clématite hivernale persistante, qui se couvre de belles clochettes blanc crème tachetées de rouge à l’intérieur. Pour profiter au mieux de cette clématite, guidez-la sur une arche ou une pergola pour profiter de ses fleurs en contre-plongée.  

La Clématite ‘Freckles’ donnera le meilleur d’elle-même si elle est au soleil, et comme toutes les clématites elle préfère avoir le pied à l’ombre. Taillez après la floraison pour obtenir la taille désirée, et paillez à chaque printemps.  

Les vivaces fleuries d’hiver 

Hellébore (‘Rose de Noel, Hellébore) 

Les hellébores font partie des emblèmes de l’hiver, avec leurs belles fleurs retombantes dans des teintes de rose, rouge, blanc et violet se dressant au milieu d’un feuillage vert sombre. Les cultivars d’Helleborus niger fleurissent dès la mi-décembre, et sont suivis par ceux d’Helleborus x hybridus en fin d’hiver et début de printemps. Les vivaces fleuries sont souvent la proie de maladies comme l’oïdium ou encore certains nuisibles (limaces, escargots ou pucerons). Si vous rencontrez un de ces problèmes, sachez qu’il existe toujours des solutions naturelles pour vous en débarrasser comme le purin d’ortie

Tous les hellébores s’épanouissent à l’ombre. Pour tailler ces plantes fleuries vivaces, coupez le feuillage en fin d’automne pour dégager la future floraison. Cela réduira également la propagation de maladies telles que les taches noires de l’hellébore. Taillez les fleurs fanées après floraison.  

Les bulbes à floraison hivernale 

Cyclamen coum et Cyclamen hederifolium (Cyclamens) 

Avec leurs sculpturales fleurs blanches ou roses et leur feuillage marbré, les cyclamens sont des plantes hivernales très populaires. Malgré leur aspect délicat, Cyclamen coum et hederifolium sont tous deux très rustiques, et prospèreront sans souci à l’ombre. La floraison de Cyclamen hederifolium apparaît la première en fin d’automne, tandis que celle de Cyclamen coum s’épanouit du milieu de l’hiver au début du printemps.  

Les cyclamens peuvent être plantés « en vert », c’est-à-dire juste après la floraison, mais les tubercules peuvent aussi être mis en terre à l’automne ou au printemps. Plantez-les à  3-5 cm de profondeur, à l’ombre, dans une terre riche en humus et bien drainée.  

Galanthus nivalis (Perce-neige) 

Traditionnellement, les perce-neiges pointent le bout de leur tige à la chandeleur (le 2 février), mais ces délicates fleurs blanches peuvent aussi apparaître plus tôt, en fin d’hiver, et annoncer l’arrivée du printemps. Plantez-les à l’ombre d’arbres caducs, pour qu’ils puissent profiter de la lumière au printemps lorsque les arbres ne sont pas encore couverts de feuillage, et de leur ombre en été. Les perce-neige réussissent mieux quand on les plante « en vert ».  

Pour un hiver plein de couleurs et de fragrance, n’oubliez pas de protéger votre jardin et piochez dans cette liste pour adopter une de ces merveilleuses fleurs d’hiver pour votre jardin cette année.  

Articles associés