Réussir Ses Géraniums

Réussir Ses Géraniums

Le ‘Roi des Balcons’, le géranium a toujours le vent en poupe. Si sur son nom, quelques puristes discutent encore, le végétal met tout le monde d’accord quant à sa floraison !

Géranium ou Pélargonium ?

Celui que l’on nomme communément ‘Géranium’ est en fait un Pélargonium. Le Géranium, le vrai, lui, est une plante vivace herbacée dont la partie aérienne disparaît en hiver et réapparaît au printemps, plutôt rustique et qui propose de jolies petites fleurs tout l’été.

Côté Pélargonium, mais nommons-le Géranium puisque c’est ainsi que tout le monde l’appelle, vous trouverez le ‘zonal’ et le ‘lierre’.

Il existe le géranium lierre et le géranium zonal.

Le ‘zonal’ propose une touffe buissonnante aux fleurs à port droit alors que le ‘lierre’, propose un port retombant que l’on adore au balcon car il fait de véritables et magnifiques cascades de fleurs.

null
Réussir ses géraniums

Comment cultive-t-on le géranium ?

Le Géranium ‘zonal’ et le Géranium ‘lierre’ sont tous les deux originaires d'Afrique. Ce sont des plantes vivaces à feuillage persistant qui adorent le soleil donc ! Chez nous, en raison des possibles gelées, on les cultive comme des plantes annuelles à remplacer chaque année ou en plante à hiverner dès les premières gelées automnales. En tous cas, leur floraison va de la fin du printemps jusqu’à l’automne, pour notre plus grand plaisir !

Quels soins spécifiques leur apporter ?

Pour être sûr de les réussir, entendez par-là, pour être sûr d’avoir un maximum de fleurs toute la saison, il suffit de prendre en compte ses besoins ! Et concernant la bête… Ils sont très simples !

  • L’exposition

C’est un africain… il lui faut du soleil et de la chaleur ! Plus il est au soleil, plus il donne des fleurs et à contrario, moins il est au soleil, moins il est florifère. De la chaleur à gogo, il adore… Et c’est pour cela que dès les tous premiers frimas de l’automne, il faut absolument penser à le rentrer sinon, il gèle de froid dès que le baromètre avoisine les 0°C.

  • L'arrosage

Il mérite amplement sa réputation de boit-sans-soif tant il faut lui apporter de l’eau pendant la belle saison, mais en fait, il a toujours soif ! Les apports d’eau doivent être copieux et réguliers, par contre, ne laissez jamais d’eau stagnante dans la soucoupe.

null
Réussir ses géraniums

  • La nourriture

Pour être aussi généreux en offrant de telles quantités de fleurs, il faut être costaud, et pour être costaud, il faut bien manger ! Une plante en pot dépend toujours de son jardinier, c’est encore plus vrai pour le Géranium qui fait partie des plantes les plus gourmandes. Lors du rempotage, préférez un terreau spécial géraniums, il contient les oligoéléments dont votre plante préférée a besoin pour bien pousser. Puis après, tous les 15 jours, apportez un engrais spécialement titré pour lui, il s’en portera à merveille avec des floraisons de ouf !!

Ah, on vous avez prévenu que c’était un glouton !

 

Petite attention pour éviter que le géranium ne fane

Pour que vos bellâtres fleurissent et surtout refleurissent en toute tranquillité pendant toute la belle saison, il va falloir leur filer un petit coup de main. Le geste est simple, il suffit de retirer les fleurs fanées au fur et à mesure de leur apparition ! Et pour faire le geste correctement, retirez la fleur avec sa tige porteuse. Ce petit geste simple va permettre à votre végétal de bien nourrir seulement des fleurs en devenir et ne pas s’épuiser à essayer d’alimenter des fleurs déjà fanées.

null
Réussir ses géraniums

Que faire des géraniums durant l'hiver ?

Comme vous l’avez compris, chez nous, le Géranium peut mourir de froid en raison de notre climat hivernal. Du coup, avant les premières gelées automnales, il va falloir lui trouver une petite place pour l’abriter. Le lieu idéal ? Une véranda hors gel, sinon un local frais toujours hors gel et avec une source de lumière.

Mais avant cela, procédez au nettoyage de vos plantes. Vérifiez si vous n’êtes pas en présence de parasites ou de maladies, au quel cas coupez les branches atteintes. Procédez à une taille sévère : retirez 1/3 de la hauteur de toutes les tiges de votre Géranium ‘zonal’ et ne laissez que 20 cm de tige de votre Géranium ‘lierre’. Ces tailles, certes, sévères vont leur faire le plus grand bien, vos végétaux chéris seront encore plus vigoureux la saison suivante.

Pendant l’hivernage, apportez un peu d’eau tous les mois car, oui, même en période de repos végétatif et ceci est valable pour la plupart des végétaux, votre plante ne peut pas se passer d’eau.

Retour au balcon dès le printemps

Le retour en extérieur se fait lorsqu’il n’y a plus aucun risque de gelées printanières. Pour bien faire repartir vos Géraniums, le mieux est de pratiquer un rempotage avec un terreau neuf… Rappelez-vous c’est un glouton qui aura très certainement épuisé le terreau en place et dans lequel il a hiverné !

Maintenant vous savez tout pour réussir la culture de votre ‘Roi des Balcons’, il ne vous reste plus qu’à en profiter !