Ville Potagère

Todmorden : Une Ville Potagère

La transformation de cette petite ville anglaise lambda, en ville potagère débute en 2008. Trois citoyennes y décident, tout simplement, de modifier les espaces verts publics en potagers accessibles à tous.

Les incroyables comestibles

Estelle Brown, Mary Clear et Pam Warhurst, elles même touchées par la crise économique qui sévissait à Todmorden déjà depuis plusieurs années en raison de la désindustrialisation, décident alors de lancer le mouvement « Incredible Edible » (les Incroyables comestibles). L’idée ? Utiliser différemment les ressources en place et modifier tous les espaces verts et bacs de la commune pour les resemer, les replanter afin d’y installer des légumes, des fruits, des aromatiques et des fleurs comestibles et de les mettre à disposition de tous les citoyens.

Du coup, la ville de 15 000 âmes a pris une physionomie bien différente car depuis cette petite révolution, du maïs pousse dans les bacs de ville, des herbes aromatiques ont pris place sur le chemin de halage le long du canal, les potagers ce sont multipliés dans les cours d’école, un jardin de plantes médicinales a vu le jour près du centre médical…

Un potager partout et pour tous

Non seulement, la ville s’est améliorée esthétiquement, mais elle a aussi pris une belle dimension humaine. Tous les citoyens de Todmorden sont conviés à l’élaboration des jardins, au partage de savoir et de convivialité et surtout, au partage de la récolte. Tous les espaces, toutes les plantes, toutes les récoltes sont accessibles à tous et gratuitement. Dans la ville, au gré de la balade, on trouve de-ci, de-là des pancartes inscrites «Nourriture à partager» ou encore «Servez-vous, c’est gratuit», qui rappellent que tous les potagers de la ville sont bel et bien accessibles à tous !

Un exemple de ville potager, suivi de près…

Ce mouvement amorcé par les 3 citoyennes anglaises de Todmorden a fait des émules à travers la planète entière. En Nouvelle-Zélande, par exemple, après le tremblement de terre qui a secoué la ville de Christchurch en 2011, des dirigeants se sont déplacés à Todmorden pour voir comment cette démarche de ville aux ‘incroyables comestibles’ pouvait s’inscrire dans la reconstruction de leur ville.

En définitif, les 3 amies n’ont pas fait que proposer de la nourriture disponible et gratuite… Elles ont du même coup, semé un nouvel art de vivre qui favorise l’approvisionnement local et la vie de la commune et ont, en plus, encouragé l’installation de nouveaux commerces qui, sans aucun doute, se font un devoir de s’approvisionner localement.