Comment entretenir et obtenir un gazon parfait

Envie d’une jolie pelouse rapidement ? Poser du gazon en plaques représente la meilleure solution. 
 
Pour cela, il vous suffit d’acheter du gazon de placage en rouleau, déjà haut et enraciné dans une fine couche de terre. Leur pose est bien plus simple que vous ne le pensez. Autre avantage, le temps : si un gazon semé vous prive de pelouse pendant plusieurs mois, les gazons de placage peuvent être foulés quelques semaines plus tard. Un choix idéal pour les familles et les jeux des enfants.

Lisez notre guide sur la meilleure manière de plaquer un gazon et de transformer votre jardin en surface verte. 

Quel est le meilleur moment pour poser un gazon ? 

La saison la plus adaptée pour l’installation d’une pelouse au jardin est le milieu de l’automne : le sol conserve un peu la chaleur de l’été, mais le temps est plus frais et humide. En réalité, vous pouvez poser un gazon toute l’année, à condition que le sol ne soit pas détrempé ou gelé. Si vous choisissez le printemps ou l’été, vous devrez arroser très régulièrement, surtout en période de sécheresse.

Réussir son gazon

Poser le gazon en lui-même est relativement rapide, mais consacrez un peu de temps en amont pour bien préparer votre sol. Si possible, offrez-vous quelques semaines pour bien travailler la terre : plus la préparation est soignée, meilleur sera le résultat.

 

Les équipements indispensables pour la pose de gazon

Avant d’entamer l’installation du gazon, vous aurez besoin de ceci : 

  1. Une brouette
  2. Un râteau
  3. Une bêche ou une fourche
  4. Un long couteau
  5. Des planches
  6. Du désherbant biocontrôle de contact
  7. Un tuyau d’arrosage avec une buse d’arrosage 
  8. Un fertilisant
  9. Du gazon

Si vous possédez un grand terrain, une motobineuse pour labourer le sol et une tondeuse connectée vous faciliteront la tâche. 

Comment préparer le terrain 

Lancez-vous dans la préparation quelques semaines avant la pose de gazon. L’objectif est de créer une surface légère et sablonneuse sur une couche de 10 à 15 cm de bonne terre. 

Si votre terre est suffisamment riche, par exemple si vous engazonnez une bordure qui a été régulièrement fertilisée, vous n’aurez qu’à saupoudrer un peu de bonne terre jusqu’à la hauteur désirée, ratisser et niveler. 

Si vous partez d’un sol pauvre, comme une ancienne pelouse fatiguée, il vaut mieux creuser pour ajouter un amendement (compost, fumier, terreau) qui nourrira et allègera le sol si besoin. En règle générale, utilisez un sac de 50 litres d’amendement par mètre carré de sol. Les sols argileux et lourds seront plus gourmands que les sols sablonneux et légers.
 

La préparation du terrain étape par étape

  • Etape 1 : enlevez le vieux gazon. Pour de petites surfaces, faites glisser la pelle sous les racines des herbes et soulevez le gazon section par section. C’est un travail de longue haleine, alors pour les grands terrains, utilisez plutôt un engin coupe-gazon. Entreposez le vieux gazon (les côtés herbe en contact les uns des autres) dans un coin discret de votre jardin, et laissez-le se décomposer quelques mois : il deviendra un compost de très bonne qualité. 
     
  • Etape 2 : désherbez votre pelouse soit à la main soit avec un désherbant de contact, comme le Roundup Action Rapide à base d’acide pélargonique. Comme pour tout produit chimique, lisez bien les instructions d’utilisation avant usage. N’utilisez pas un désherbant longue durée, car il empêcherait les brins d’herbe de pousser. 
     
  • Etape 3 : labourez le sol sur une profondeur de 20 à 25 cm. Cassez les mottes et enlevez les pierres et autres débris. 
     
  • Etape 4 : si vous ajoutez de la terre pour gazon, ratissez d’abord le sol pour le niveler, jetez une rasade de terre sur 10 à 15 cm, passez de nouveau le râteau pour mettre à niveau le tout. Le terrain est prêt à accueillir le gazon. 
     
  • Etape 5 : si vous utilisez un amendement de sol, enfouissez-le et laissez-le agir pendant au moins une ou deux semaines. Lorsque le sol s’est bien rétabli, enlevez avec une binette toutes les herbes apparues dans l’intervalle. Marchez doucement sur toute la surface pour raffermir le sol, puis faites un ratissage croisé pour aboutir à une surface plane à la texture légère et friable. Vous devrez peut-être recommencer plusieurs fois cette étape de surfaçage pour obtenir un terrain bien nivelé. Vous finirez avec le fertilisant, à raison de 70 g par mètre carré. 
     

Comment poser un gazon de placage

  • Etape 1 : Idéalement, posez votre gazon dans les 24 heures après livraison. Si vous devez patienter un jour ou deux, stockez les rouleaux de gazon dans un endroit frais et aéré, déroulez-les pour ne pas qu’ils se décolorent et assurez-vous qu’ils ne sèchent pas. 
     
  • Etape 2 : Commencez à poser le gazon sur un côté du terrain et travaillez vers l’extérieur. Placez-vous  face aux surfaces non gazonnées, afin de ne pas piétiner le sol préparé. Posez des planches sur le nouveau gazon pour créer une allée et travailler facilement. 
     
  • Etape 3 : Posez les rouleaux de gazon en décalé, comme si vous montiez un mur en brique.
     
  • Etape 4 : Assurez-vous qu’aucun écart ne subsiste entre les plaques de gazon. Utilisez le couteau à gazon pour enlever le surplus. 
     
  • Etape 5 : Arrosez abondamment la pelouse terminée. 
     

Les soins à apporter à votre pelouse

Eviter de marcher sur votre gazon pendant au moins deux ou trois semaines, le temps qu’il s’enracine bien. 

Il est essentiel que le gazon ne sèche pas pendant cette phase d’enracinement : arrosez tous les jours pendant les deux premières semaines, surtout si le temps est sec. Vérifiez que l’eau s’infiltre bien en soulevant discrètement un coin de votre pelouse. Lorsqu’elle est bien en place et que le gazon ne se soulève plus, prévoyez un arrosage hebdomadaire de votre pelouse uniquement pendant l’été. Lorsque l’herbe atteint 5 cm, tondez la pelouse avec les lames en position haute. Il vous sera donc nécessaire de bien nourrir et tailler votre gazon pour un beau jardin.

Réussir son gazon

 

Votre pelouse n’est pas à l’abri d’être frappée par la fusariose, la rouille ou encore l’oïdium, maladies du gazon très fréquentes ou encore par des attaques de nuisibles comme les taupes ou rats. Pas de panique et pensez simplement à vous renseigner sur les traitements et soins adaptés. 

Si vous avez toujours rêvé de la pelouse parfaite, il est temps de vous lancer : ensuite, à vous les fêtes estivales et les jeux familiaux au jardin ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles associés