Billes d'argile : trois utilisations au jardin

Vous avez acheté un sac de billes d’argiles comme préconisé dans les articles de jardinage… Et maintenant vous ne savez pas trop quoi en faire ! Ne vous en faites pas, il vous sera très utile au jardin et sur le balcon.  


Les billes d’argile, qu’est-ce que c’est précisément ?  

Fiche d’identité des billes d’argile 

Les billes d’argile se présentent comme des petites boules de terre cuite expansées, la même matière que celle qui constitue les pots et jardinières. La terre cuite est une simple cuisson de terre argileuse, non émaillée ensuite (comme peut l’être la céramique).  

Présentées dans des sacs aux rayons terreau et/ou paillage, les billes d’argile sont très faciles à transporter du fait de leur légèreté. Elles sont aussi d’un bon rapport qualité-prix (comptez 6 euros pour 10 l de billes). Vous choisirez des billes d’argile régulières, de calibre 8-16, et prendrez garde à ce qu’elles ne soient pas abimées par le transport ou le stockage : les billes brisées présentent un intérêt plus limité, tant en paillage qu’en drainage.  

Quels sont leurs propriétés ?  

Les billes d’argile ont bien des avantages au jardin. Voici les quatre principaux :  

  • Neutres : elles ne modifient pas la structure de votre terre ; votre sol ne sera donc pas plus acide ou plus calcaire.  

  • Légères : elles allègent d’autant le substrat. 

  • Poreuses : elles captent l’eau et la distribuent ensuite.  

  • Utilisables en agriculture biologique : c’est un paillage minéral accepté.  


Trois utilisations au jardin 

Un usage à tous les niveaux : découvrez comment les billes d’argile vous serviront sous la terre, dans la terre et au-dessus de votre sol !  

En drainage de fond 

Savez-vous ce que craignent le plus vos plantes ? Etonnamment, elles ont moins peur de la sécheresse que de voir leurs racines s’asphyxier dans de l’eau stagnante. Tous les conseils de plantation vous recommanderont donc de prévoir une terre bien drainée, qui permettra une évacuation sereine de l’eau.  

Les billes d'argile

 

Le régime commencera dès la plantation de vos jeunes plants, que ce soit en potée ou en pleine terre. Au moment de planter votre conteneur ou votre motte, disposez une couche de 5 à 6 cm de billes d’argile mélangée à du terreau ou du compost, et enfin votre jeune arbuste ou plante herbacée dans votre jardin ou au potager. Grâce à leur neutralité, les billes d’argile n’apportent pas de changement à la structure de votre sol. En revanche, elles permettent une évacuation de l’eau plus aisée, et à terme un bon développement des jeunes racines.  

Cette précaution vaut évidemment aussi pour la plantation de vos potées, jardinières, ou pour le rempotage de vos plantes de la maison. Dans ce cas, versez une couche seule de billes d’argile, sans la mêler à votre terreau, puis votre terreau et vos plants. N’hésitez pas à augmenter la couche de billes d’argile si le contenant est profond, et vérifiez bien la présence de trous de drainage en nombre suffisant. Vous aurez ainsi l’assurance que les racines de vos plantes pourront s’épanouir.  

Cactus potted with clay balls

Convertis au bio, vous n’aurez pas de mal à utiliser vos billes d’argile : la majorité des marques proposent des billes d’argile utilisables en agriculture biologique. La couche de fond constitue le principal usage des billes d’argile, mais il est loin d’être le seul.  

Pour alléger le substrat  

Malgré vos précautions, les tiges de vos vivaces se ramollissent et les fleurs commencent à pencher dangereusement, et vos arbustes sont à la peine dans votre massif ou dans vos jardinières ? C’est un signe évident qu’il faut faire respirer votre terre.  

Or, deux obstacles peuvent se dresser devant vous :  

  • votre terre de jardin est naturellement assez mal drainée et elle retient trop l’eau, surtout si vous subissez de grosses périodes d’averses. 

  • Le terreau de vos contenants est trop tourbé et l’eau ne fait que glisser autour de la motte sans vraiment y pénétrer. 

Sachez qu’il est possible de poser des drains dans un jardin. Cette opération s’effectue en automne et exige de bien connaître son terrain. Si les dégâts sont plus limités, consacrez un sac de billes d’argile à l’allègement et à l’aération de votre substrat ou de votre terre en mélangeant intimement les deux. La porosité et la légèreté des premières donneront le coup de fouet indispensable à votre sol, en l’aérant suffisamment pour qu’il soit plus propice à vos plantations.  

En paillage décoratif 

Dernière étape pour vos billes d’argile, dans les pots ! Sur votre balcon ou votre terrasse, vous pouvez tout à fait recouvrir votre terre de ces petites billes. Vous bénéficierez ainsi d’un double effet :  

  • Décoration 

  • Paillage minéral 

La première raison est assez évidente : ces petits cylindres orangés ont souvent plus d’attrait qu’un terreau banal.  

S’y ajoute ensuite l’intérêt d’un bon paillage (voir Paillage jardin et potager : comment le réaliser?) : retenir l’humidité et la diffuser à la plante. Plus concrètement, lorsque vous arrosez votre arbuste, les billes vont retenir l’eau grâce à leur porosité et créer un climat hygrométrique favorable. Les plantes exotiques, qui préfèrent une humidité ambiante élevée, vous remercieront. Grâce à ce paillage minéral, vous réduirez également les arrosages pour les autres végétaux, que ce soit dans votre carré potager ou sur votre balcon. Ce geste n’est pas seulement écologique ; arroser moins fréquemment limite également la propagation de maladies ou de parasites.  

S’il vous reste des billes d’argile, sachez que vos orchidées d’intérieur apprécieront quant à elle être cultivées sur une bonne couche de billes d’argile ; elles profiteront ainsi à plein de leurs propriétés. Employez également vos sacs de billes pour vos plantes d’appartement, en paillage. Vous n’aurez plus de problèmes de feuilles aux pointes sèches.  

Indispensables à la plantation, au rempotage et à l’entretien des massifs, les billes d’argile ne sont pas loin d’être la panacée du jardinier. Lorsque vous passerez au rayon terreau, procurez-vous en un sac et parions qu’il sera bien vite consommé !  

Articles associés