Plantes D'Intérieur Toxiques

Ces Plantes D'Intérieur Toxiques Pour Les Enfants

Les plantes à fruits

Les tout-petits ont naturellement tendance à porter à la bouche tout ce qui leur tombe sous la main. Et rien de plus tentant que de jolis fruits colorés ! Les piments décoratifs et le houx peuvent causer de violents troubles digestifs et des irritations. Plus dangereux, le pommier d'amour (ou cerisier de Jérusalem) peut entraîner des complications plus graves, allant de la perte de sensations au ralentissement du rythme cardiaque. Le gui, très apprécié pendant les fêtes, est quant à lui mortel aussi bien pour les enfants que pour les adultes. À noter que le fruit n'est pas forcément le facteur de toxicité. Dans le cas du bergamotier ou de la lime, ce sont les feuilles qui provoquent de violentes réactions cutanées.

Les plantes à fleurs

Si le langage des fleurs est poétique, toutes ne nous veulent pas du bien ! Poinsettia, euphorbe et langue de feu causent irritations et troubles digestifs. Si l'azalée, le laurier-rose et l'hortensia sont sublimes, ce sont des plantes très toxiques : leurs feuilles peuvent causer des troubles allant de la nausée au coma. La belle trompette des anges peut conduire quant à elle jusqu'à l'arrêt cardiaque. Prudence lors des séquences plantation et rempotage avec les enfants à proximité : le bulbe de la jacinthe, ou encore le rhizome et le tubercule du bégonia et du cyclamen sont toxiques.

null

Les plantes vertes, succulentes et cactées

Les cactus sont tenus à l'écart des enfants à cause de leurs épines. La plupart présentent un autre danger : leur suc, qui peut causer de violentes irritations cutanées. Il est aussi particulièrement irritant pour les yeux. Du côté des succulentes, attention aux aloès. De nombreuses plantes vertes très communes se révèlent également toxiques : le lierre, l'oreille d'éléphant, le figuier caoutchouc, le dieffenbachia et le ficus. Prudence aussi avec le philodendron : ingéré, il cause de violentes brûlures, et en cas de contact avec les yeux, il peut endommager la vue.

Bon à savoir

Feuilles et fleurs séchées ne perdent pas forcément leur toxicité ! Les graines de l'abrus à chapelet, couramment utilisées comme perles pour réaliser des bijoux, sont extrêmement dangereuses en cas d'ingestion. L'avoine est particulièrement appréciée pour réaliser couronnes et bouquets séchés ; or ses tiges et ses feuilles peuvent être toxiques.

Que faire en cas d'accident ?

Même si vous veillez à garder les plantes toxiques hors de portée des enfants, un accident peut se produire. Appelez immédiatement le centre antipoison. Il vous faudra donner le nom de la plante impliquée, indiquer le type d'accident (contact cutané, contact avec les yeux ou ingestion) et décrire les premiers symptômes. Vous avez la main verte, mais vous oubliez systématiquement le nom de vos plantes ? Prenez le temps d'étiqueter soigneusement chacun de vos pots.