plante

Les Plantes Aromatiques Médiévales Et Leurs Vertus

Oyé, oyé, Gentes Dames…

Mais quelles étaient donc ces plantes qu’utilisaient nos p’tits p’tits p’tits p’tits fillots, mon bon Godefroy de Montmirail ? Plantes usuelles ou plantes de sorcières, les belles médiévales sont connues et reconnues, mais sont-elles encore dans nos jardins ? Pour certaines, c’est le cas…

La livèche, des vertus digestives

La Livèche, appelée plus communément ‘Ache de montagne’ existait dans les jardins de Charlemagne. On lui reconnaît surtout des vertus digestives. Cuisinées, les feuilles apportent une saveur de céleri aux soupes, ragoûts et salades. Les graines sont condimentaires.

La Guimauve ou Mauve blanche

La Guimauve ou Mauve blanche originaire des steppes asiatiques est cultivée en Europe depuis le haut moyen-âge, dans les jardins monastiques. En tisane, elle est réputée pour ses vertus pectorales, la plante est vivace et pousse jusqu’à 1.50 de haut.

L’Aigremoine, une plante aux vertus anti-inflammatoires

L’Aigremoine est connue depuis la Préhistoire. Dans l’Antiquité, les fleurs et les feuilles, en tisane, étaient déjà utilisées pour ses vertus anti-inflammatoires. Cette plante vivace mesure jusqu’à 70 cm de haut.

La Pimprenelle, des propriétés antiseptiques

La Pimprenelle, plante herbacée vivace, est cultivée depuis plus de 600 ans ! Au XVIIIème siècle, on la trouve à Versailles dans le potager du Roi. Les feuilles ont un goût de concombre et agrémentent agréablement les salades. Les propriétés des sommités sèches sont reconnues antiseptiques.

Une plante pour diminuer les troubles du sommeil : la Marjolaine

La Marjolaine, appelé ‘Origan des jardins’, est cultivée depuis le XVIème siècle en France. Cette vivace gélive ne tolère ni le froid, ni l’humidité. En cuisine, on utilise les feuilles et les sommités fleuries de la plante. En tisane, elle serait tout indiquée en cas de troubles du sommeil.

L’Hysope, une autre plante aux propriétés antiseptiques

L’Hysope est un petit buisson couvert de fleurs bleues en été au parfum camphré et mentholé. On utilise les fleurs fraîches ou sèches, en salade ou en infusion, elles auraient des actions antiseptiques. Elle est cultivée depuis plus de 2000 ans.

D’autres plantes aromatiques qu’on utilisait au Moyen-Age ? Sauge, lavande, thym, menthe, mélisse, romarin… Mais, celles-là, vous les connaissez !