Les bons gestes pour faire pousser des concombres

Délicieux dans les salades et les sandwichs, le concombre craquant sous la dent et si doux au palais est indissociable des joies de l’été. Faire pousser des concombres requiert un peu d’attention et de doigté, mais le résultat vaut bien l’effort consenti. 

Suivez notre guide ultime pour apprendre à cultiver le concombre et rendre vos salades estivales craquantes, rafraichissantes et très gourmandes. 

Choisir la meilleure variété de concombre

es concombres se partagent entre variétés de serre (ou d’intérieur) et de pleine terre (ou d’extérieur), donc prenez le temps de bien choisir votre variété avant de vous lancer. 

Les concombres de serre sont généralement allongés, à la peau fine, et doivent être cultivés sous abri ou châssis pour les protéger des aléas de la météo. Les concombres de pleine terre, plus rustiques, sont aussi plus courts et possèdent une enveloppe striée ou avec des piquants. Ils sont moins exigeants que leurs cousins d’intérieur et adaptés pour le jardinier débutant. Si vous en faites partie, n’oubliez pas de vous assurer que vous possédez le matériel nécessaire et le kit du jardinier

Les variétés de concombre

Voici quelques variétés de concombres à privilégier : 
 

  • Concombre 'Le généreux' : précoce et rustique 
  • Concombre ‘Gynial’ : sans amertune et résistant aux maladies
  • Concombre ‘Lemon’ : à récolter jeune
  • Concombre 'Blanc Long Parisien'
  • Concombre 'Marketer' : 

 

Ce que vous devez savoir avant de commencer à faire pousser vos concombres

Avant de débuter, vous aurez besoin de ceci : 

  1. Des pots pour semis de 9 cm de diamètre
  2. Un plantoir
  3. Du terreau
  4. Des tuteurs 
  5. Une pelle
  6. Des pots de 25 à 30 cm de diamètre pour les concombres de serre
  7. Du compost ou du fumier pour les concombres de pleine terre

Quand semer ses concombres ? 

Comme pour tous les légumes du potager, la date de semis dépendra de la variété choisie et également de l’endroit où vous souhaitez faire pousser vos concombres. Vous pouvez toujours vous référer à un calendrier des semis pour savoir quand semer et récolter.

  • En serre chauffée, vous pouvez semer les concombres de serre à la sortie de l’hiver jusqu’au début du printemps. 
  • Si votre serre n’est pas chauffée, attendez le milieu du printemps pour vos concombres d’intérieur.
  • Commencez le semis en intérieur des concombres de pleine terre en fin de printemps
  • Les concombres d’extérieur peuvent aussi être plantés directement en pleine terre au début de l’été. Ils ont besoin d’un emplacement abrité, ensoleillé et d’une bonne terre. 

Comment semer les concombres ?

  1. Remplissez les pots de semis de terreau (9 cm de diamètre max).
  2. Utilisez un plantoir (ou un crayon) pour creuser un trou de 2,5 cm de profondeur au centre du terreau.
  3. Semez une graine par pot, en la plaçant plutôt sur la tranche qu’à plat. Cette astuce permet de réduire les risques de pourrissement. 
  4. Recouvrez de terreau et arrosez bien.
  5. Lorsque vous semez directement en pleine terre, plantez à 2,5 cm de profondeur, et recouvrez les jeunes pousses d’un voile ou de cloches pour les protéger du froid. 

Quand et comment planter vos concombres ? 

Une fois que les pousses ont suffisamment grandi (environ 3 à 4 semaines après la germination), repiquez les concombres de serre dans un pot individuel de 25 à 30 cm de diamètre, rempli de terreau. Placez un grand tuteur dans chacun pour que la plante puisse être guidée au fur et à mesure de sa croissance. 

Les semis de concombre

Les concombres de pleine terre semés en intérieur au printemps peuvent être repiqués en début d’été. La première semaine, rendez vos plants plus résistants en les mettant dehors le jour et les rentrant la nuit. 

Espacez les plants de concombres de pleine terre d’environ 90 cm et arrosez-les bien. Vous n’aurez pas besoin de les tuteurer, à moins de vouloir gagner de l’espace, car ils adorent s’étaler sur le sol. 

Comment prendre soin de vos concombres ? 

Le secret de la culture des concombres est de ne pas les stresser pendant leur croissance, car cela risque de rendre leurs fruits amers. Suivez ces petites astuces pour une récolte abondante : 

  • Arrosez régulièrement, et gardez le sol ou le terreau humide mais pas détrempé. 
  • Pour réduire le risque de maladie cryptogamique, évitez d’arroser les feuilles des plantes.
  • Une fois que les fleurs apparaissent, nourrissez les concombres toutes les deux semaines avec un engrais liquide.
  • Faites monter les concombres le long de tuteurs ou tout autre support (treillage, claustra) pour augmenter la récolte.
  • Pincez les plants (enlevez les jeunes feuilles qui apparaissent au bout des tiges) pour concentrer l’énergie de la plante sur le fruit plutôt que sur le feuillage. Pincez les extrémités des tiges principales des concombres de serre lorsqu’elles atteignent le plafond de votre serre ou le haut de votre châssis. Agissez plus tôt sur les concombres en pleine terre : l’idéal est de pincer les extrémités lorsque la plante atteint un stade de 7 feuilles. 
  • Pincez toutes les tiges sans fleurs lorsqu’elles atteignent 60 cm (pour les concombres de serre), ou qu’elles ont produit sept feuilles (pour le concombre d’extérieur). 
  • Enlevez toutes les fleurs mâles des concombres de serre pour empêcher la pollinisation (voir chapitre ci-dessous). 

La pollinisation du concombre : ce que vous devez savoir 

Les concombres possèdent plusieurs bizarreries concernant la pollinisation, dont la production séparée de fleurs mâles et femelles. 

La pollinisation des concombres

Il est relativement simple de différencier les fleurs mâles des femelles, car les premières sont disposées sur des fines tiges, tandis que les femelles ressemblent à des petits concombres (ce qu’elles deviendront d’ailleurs plus tard).

Certains concombres ont été sélectionnés pour produire uniquement des fleurs femelles, et ils sont appelés « plants femelles » ou « gynoïques ». Les autres concombres produisent les deux sexes sur le même plant. 

La plupart des concombres de serre sont des plants femelles et développent des fruits sans avoir besoin d’être pollinisés. Au contraire, s’ils sont pollinisés, leur goût est plus amer. Alors, si des fleurs mâles surgissent dans votre serre, enlevez-les immédiatement pour éviter toute déconvenue. 

Les concombres de pleine terre produisent des fleurs mâles et femelles sur le même plant. Ils nécessitent d’être pollinisés pour produire un fruit, n’ôtez aucune fleur et laissez les insectes pollinisateurs accomplir leur tâche. 

Quand récolter les concombres ? 

Récoltez les concombres à tout moment entre juillet et octobre lorsque les fruits atteignent 15 à 20 cm de long. Utilisez un couteau aiguisé pour défaire le concombre du plant. Récoltez fréquemment pour encourager le concombre à fructifier. 

Il est temps de se lancer dans la culture de concombre ! Une fois que vous aurez goûté un concombre fraîchement récolté, vous ne voudrez plus en revenir en arrière…  
 

 

 

Articles associés