Les Fruits Et Baies Sauvages

Les Fruits Et Baies Sauvages

Au gré de vos ballades, avez-vous déjà remarqué les jolies baies et les fruits sauvages ? Si avant de les ingurgiter il faut absolument être certain de les avoir reconnus, sachez que les fruits et baies sauvages ont la cote !

Muni d’un bouquin sur la reconnaissance des végétaux et plus particulièrement sur la reconnaissance des baies et fruits sauvages, vous voilà sur la trace des cueilleurs... Pas forcément chasseurs !

Il en existe pléthore des fruits et baies sauvages et certains sont connus et reconnus pour leur saveur gourmande.

Le Sureau, ce joli arbuste, en est l’exemple même. S’il est possible de déguster les fleurs de sureau en beignet, les fruits de couleur noire qui apparaissent en fin d’été se dégustent à la croque, en sirop, en gelée, en tartes, ou encore en jus. L’Arbousier, lui est un arbre, appelé ‘Arbre aux fraises’. Ces fruits charnus sont bien mûrs lorsqu’ils sont rouges et un peu flétris. Ils se dégustent crus, la chair blanche a une saveur acidulée et sucrée et cuits les fruits font de savoureuses confitures.

null

Baie de sureau

null

Bais d'arbousier

A ne pas confondre avec l’Argousier, un arbuste qui lui, donne des baies de couleur orange un peu acides et que l’on consomme en confiture, en jus, en sirop, en compote, en gelée et même en sorbet.

null

Baie d' argousier

null

Baie de néflier

Le Cornouille est particulièrement ‘Cornus mas’ offre des drupes rouges d’une saveur acidulée, mais la pulpe des fruits devient sucrée et très parfumées à maturité, leur goût est alors proche de celui des cerises. Autre arbuste, le Cormier ou ‘Sorbier domestique’ donne des cormes brunes et qui arrivent à maturité en juillet, mais on les consomme qu’après qu’elles aient reçu un petit coup de gel… Et oui, c’est meilleur après blettissement ! Dans la catégorie des fruits à déguster après blettissement, il existe aussi la nèfle. L’arbre fruitier, le Néflier, appelé aussi ‘Bibace’ donne un fruit jaune qui vire au brun auprès le fameux coup de gel… Et là, on le déguste en confiture ou en tarte.

null

Baie de cornouiller

Il y en a bien d’autres, des baies et fruits sauvages comestibles ! Le principal dans l’affaire est de bien les identifier de façon à éviter les désagréments … Alors dégustez-les, et préférez les variétés connues. Et si vous voulez limiter les promenades en pleine nature, plantez tous ces arbustes au jardin, vous les aurez sous la main !