Taille du pommier : quand et comment tailler les pommiers

La taille des arbres fruitiers dont celle des pommiers n’a pas besoin d’être très compliquée. Suivez simplement les étapes de notre guide de taille et vos arbres vous récompenseront avec une superbe récolte !

Pourquoi tailler des pommiers ?

Tailler les pommiers les encourage à produire plus de fruits grâce à l’élimination de vieilles branches et la stimulation de nouvelles pousses. La taille permet aussi d’alléger l’arbre, en permettant à l’air de circuler et la lumière d’atteindre les fruits qui murissent. 

Tout ceci contribue à la santé globale de l’arbre, et un pommier qui se porte bien donnera une meilleure récolte, tant en quantité qu’en qualité. Il est donc important de bien les tailler mais également de bien les nourrir afin d’éviter les maladies des arbres fruitiers comme la tavelure, le chancre ou encore les attaques de phéromones; celles-ci peuvent être dévastatrices, aussi, il est sera nécessaire d’appliquer un traitement adapté.

Les astuces pour tailler ses pommiers

Suivez ces astuces pratiques pour atteindre la perfection : 

  • Faites attention lorsque vous travaillez en hauteur et n’entreprenez que ce que vous pouvez faire en toute sécurité. Les échelles à trois pieds sont plus stables que les extensibles sur deux pieds. Si le travail implique d’enlever des branches lourdes ou d’opérer en hauteur, faite plutôt appel à un élagueur professionnel. 
  • Travaillez lentement. Taillez au fur et à mesure et prenez un peu de recul pour avoir une vue d’ensemble du résultat. 
  • Lorsque vous taillez une grosse branche, coupez-le petit à petit en commençant par l’extrémité. C’est plus prudent et facile à contrôler que de faire chuter la branche entière. 
  • Pour décider quelle branche enlever, souvenez-vous que les horizontales portent plus de fruits que les verticales.
  • Tailler au plus près de la branche principale. Evitez de laisser des petites branches qui mourront et risquent d’infester le pommier. 
  • Tailler en biseau dans un angle opposé du bourgeon, pour éviter que le ruissellement de l’eau de pluie sur la plaie de coupe ne tombe sur le bourgeon. 

Le matériel de base pour la taille

Pour réussir la taille de votre pommier, vous aurez besoin : 

  1. De sécateurs aiguisés
  2. D’un coupe-branches
  3. D’une cisaille
  4. D’une échelle

Quand tailler son pommier ? 

Les pommiers de plein vent sont généralement taillés en hiver.  La raison ? La taille d’hiver stimule la croissance, alors que tailler en été freine la vigueur de la plante. 

Les pommiers non taillés se retrouvent encombrés par de vieilles branches et ne portent plus que des petits fruits. Une taille annuelle rend donc les arbres plus productifs. 
 

Comment tailler les pommiers ? 

Les techniques de taille dépendent de l’âge de l’arbre et de la manière dont il a été taillé les années précédentes. L’objectif de la taille est d’atteindre une forme de « gobelet »  ouvert, avec juste quatre ou cinq branches principales. 

Vous pouvez soit acheter un arbre déjà taillé dans la forme arbustive standard,  soit un arbre d’un an et vous lancer dans la taille de formation. Ces jeunes arbres se présentent soit comme une simple tige (le scion), soit comme une tige avec quelques branches latérales (jeune arbre). 

Lorsque vous achetez un scion, la première année consiste à produire ces branches latérales, donc l’achat d’un arbre de deux-trois ans vous fait économiser un an de taille. 

Comment tailler un jeune pommier

Assurez-vous de bien suivre ces étapes lorsque vous taillez un pommier : 
 

Scion, première année

  1. Tailler la tige juste au-dessus d’un bourgeon, à environ 75 cm du sol. Cela devrait encourager la formation de branches latérales.
  2. La taille de l’année dernière donne souvent une production très vigoureuse. Taillez les rameaux les plus à la verticale et privilégiez ceux qui poussent dans le bon angle.
  3. Sélectionner les trois ou quatre meilleures branches latérales pour former la charpente de l’arbre. Eliminez les autres branches. 
  4. Raccourcissez de moitié les branches choisies, en coupant au-dessus des bourgeons pointant dans la bonne direction. Vous obtenez ainsi une silhouette en forme de gobelet ouvert. 

Jeune arbre, première année

  1. Sur les branches principales, coupez un tiers des pousses de l’année, en vous concentrant sur une taille au-dessus des bourgeons vigoureux qui sont orientés vers l’extérieur. 
  2. Ne taillez pas les rameaux qui partent des branches charpentières, à moins qu’ils ne soient abimés  et/ou qu’ils poussent vers l’intérieur de l’arbre.
  3. Enlever toutes les pousses verticales qui partent du sommet de l’arbre. 
  4. Les années suivantes, taillez votre arbre comme un pommier adulte.

Comment tailler un pommier adulte

La taille d’un pommier adulte consiste à n’enlever que 10 à 20 % de la ramure. 

  1. Concentrez-vous d’abord pour ôter toute branche abimée, malade ou morte.
  2. Examinez les pousses de l’année précédente sur chaque branche. Raccourcissez du tiers en coupant au-dessus d’un bourgeon qui pointe dans la direction souhaitée. 
  3. Enlevez les pousses latérales uniquement si elles se croisent ou si elles sont trop nombreuses, sinon laissez-les en place : ce sont sur ces rameaux que se développeront les prochains fruits.
  4. Coupez les gourmands qui poussent à la base du tronc. Taillez aussi  toutes les pousses qui s’élèvent à la verticale sur les branches charpentières. Ces rejets sont souvent le résultat de tailles trop vigoureuses les années antérieures. 

Tailler un pommier négligé

Si vous devez entamer une taille de rénovation d’un pommier abandonné, répartissez le travail sur deux ou trois ans, afin de réduire le stress du pommier. Evitez toute taille sévère, au risque d’inhiber totalement sa croissance. En cas d’arbre fruitier malade et touché par la tavelure ou encore l’oïdium, appliquez simplement de la prêle : cette substance de base vous aidera à lutter contre les maladies du pommier.
 

Pour rénover un pommier négligé :

  1. Taillez toutes les branches mortes ou abimées
  2. Enlevez les branches inférieures qui ne reçoivent pas de lumière.
  3. Otez les branches orientées vers le centre de la ramure.
  4. Coupez les branches qui se croisent.

Ne soyez pas inquiets à l’idée de tailler votre pommier ! Prenez les étapes les unes après les autres et vous verrez bientôt la différence. Et n’oubliez pas que cela signifie plus de pommes à déguster. 

 

 

 

 

 

 

Articles associés