Les Remèdes De Grand-Mère Au Jardin

Les Remèdes De Grand-Mère Au Jardin

Mamie… les mains vertes

Déjà la mère de leur mère, de leur mère, de leur mère, qui elle-même le tenait de la mère de sa mère… C’est dire comme les mamies sont de façon incontournable, le bon sens du jardin. Bon d’accord, certains trucs sont plus ou moins vérifiés et tiennent parfois plus de la croyance que de la réalité. Mais d’autres sont avérés, alors autant en profiter !

Remède de grand-mère n°1 : Supprimer une souche d’arbre

Une vieille souche vous embête ? Percez des trous et mettez des gousses d'ail à l'intérieur. Si côté esthétisme c’est pas top, recouvrez la souche de terre sur laquelle repoussera le gazon.

Remède de grand-mère n°2 : Connaître l’acidité de la terre

Votre terre de jardin est acide ou calcaire ? Pour en avoir le cœur net, prenez un peu de terre et dessus, versez un peu de vinaigre. Si le sol est calcaire, vous devez entendre grésiller la terre. Bien sûr, aujourd’hui les analyses de sol sont beaucoup plus complètes !

Remède de grand-mère n°3 : Se débarrasser des limaces

Même les grands-mères ne raffolent pas de limaces. Pour les piéger, elles plaçaient des pots de terre cuite, côté évasé directement sur le sol. Et pendant la journée, il suffisait de les soulever pour récupérer les limaces qui y séjournaient tranquillement. Bon d’accord, après on les met chez le voisin ou alors, on les assassine de sang froid... Quelle horreur ! Certaines grands-mères, elles, sont adeptes du pic-brochette… C’est une autre façon.

Remède de grand-mère n°4 : Faire fuir les oiseaux

Vous avez des oiseaux qui ont pris la mauvaise habitude de déguster vos cerises ? Installez de vieux CD dans l’arbre. Le brillant des CD fait fuir les oiseaux. Côté « détournement et récup au jardin », vous êtes dans le mouv', et ça peut même être très déco, mais gardez un maximum de brillance, bien sûr !

Remède de grand-mère n°5 : Garder sa serre propre

Pour bien nettoyer une serre afin de limiter la propagation des champignons microscopiques, nettoyez les surfaces avec du savon noir. Rincez à l’eau claire et séchez les parois à l’aide d’un chiffon propre. Grâce au savon noir, vous éviterez la formation de gouttelettes d'eau et buée dues à la condensation, vous limiterez ainsi la prolifération des champignons.

En fait, elles savaient prendre le temps d’observer leur jardin, nos mamies ! Il s’agirait plus « d’œil vert » que « de mains vertes », non ?

Et vous, vous en avez des trucs ???