Entretien de l'olivier : quand planter, tailler et nourrir?

Un olivier vénérable dans son jardin… Voilà de quoi faire rêver le jardinier, méridional ou non. Mais pour bien cultiver son Olea europaea, voire en récolter les fruits, des soins appropriés sont requis ! Rassurez-vous, la lecture de cet article vous orientera vers une culture sereine. 

Comment bien choisir son olivier ? 

Fiche d’identité de l’olivier

Un olivier est un arbre fruitier emblématique des paysages méditerranéens, où il peut atteindre jusqu’à 15 mètres de haut. Olea europaea possède une écorce au relief tourmenté et  un feuillage persistant aux teintes grisées. Au printemps, il se couvre de fleurs blanc-jaune mellifères, qui laissent place à l’automne et en hiver à des drupes charnues, vertes puis noires. Celles-ci seront pressées pour donner une huile fameuse. 

L’olivier apprécie les climats du sud, et les températures inférieures à - 10°C lui sont souvent fatales. Ne contrez pas la nature si vous habitez dans une région très froide, vous aurez au mieux un arbre chétif. Bien d’autres espèces vous conviendront tout autant !

Les soins de l'olivier

 

Les meilleures variétés d’olivier 

Certaines variétés d’olivier seront plus indiquées pour leurs fruits, d’autres pour la qualité de l’huile obtenue. Quatre variétés principales se partagent le marché français : Lucques, Aglandau,  Picholine et Tanche.

  • Lucques : c’est la star des olives apéritives.
  • Aglandau : on utilise ses olives vertes pour l’huile et aussi au naturel.
  • Picholine : elle est très utilisée pour l’huile, mais ses fruits verts sont également reconnus en dégustation.
  • Tanche (ou Olive de Nyons) : ses olives noires ont un goût très doux.

Prenez le temps de bien choisir votre variété avant la plantation, et n’hésitez pas à recourir aux conseils d’un pépiniériste : il vous indiquera celle qui correspond le mieux à vos besoins. 

Quand et où planter l’olivier? 

Quel emplacement choisir pour un olivier en pleine santé? 

Comme toutes les plantes méditerranéennes, l’olivier appréciera un emplacement ensoleillé. En revanche, s’il ne dédaigne pas les sols pauvres, il préfèrera largement une terre profonde et bien drainée. Il craint en effet l’humidité stagnante. Enfin, choisissez un emplacement abrité des rafales de vent froid.

La plantation se fera en quelques étapes : 

  • Creusez un trou de plantation et enrichissez-le de compost.
  • Enfoncez l’olivier jusqu’au point de greffe (un renflement à la base du tronc) et recouvrez de terre
  • Arrosez et entourez le jeune sujet d’une barrière anti-rongeurs (lapins surtout) qui risquent d’abimer le tronc. 

Le soin des oliviers

 

La plantation de l’olivier en pot

Si vous plantez un olivier en pot, ajoutez des billes d’argile ou des tessons de terre cuite pour bien drainer votre terre. Comme pour un sujet en pleine terre, choisissez un emplacement en plein soleil et isolé du vent. 

Contrairement aux agrumes, vous n’aurez pas à rentrer votre olivier en véranda l’hiver venu. En revanche, votre arbre aura les mêmes exigences qu’un citronnier : un pot de grande taille (30 cm de diamètre est un minimum) et un rempotage régulier tous les deux ou trois ans. 

Quand tailler l’olivier ? 

Ne soyez pas trop impatient pour tailler votre olivier : attendez qu’il ait atteint au minimum 1,5 mètre pour la première taille de formation. En attendant, nous vous recommandons de ne tailler que les branches les plus basses, qui pourraient empêcher la formation d’un tronc.

La taille de formation de votre olivier

Cette taille de fin d’hiver (ou de début de printemps) a pour objectif d’obtenir quatre ou cinq branches principales, dites charpentières, au-dessus du tronc. 
Pour les choisir, il vous faudra bien examiner votre arbre au préalable, enlever la branche principale et conserver les branches en couronne autour du tronc. Ne gardez pas les branches qui se croisent, ou celles qui obscurcissent le centre de l’arbre : il faut que la ramure soit aérée. 
Dernier conseil, utilisez des outils propres et désinfectés pour éviter que les maladies ne se propagent via la plaie de coupe. 

Le soin des oliviers

 

La taille d’entretien des oliviers

Une fois formé, l’olivier n’exige pas une taille annuelle. En revanche, vous pourrez avantageusement tailler les branches malades, faibles ou mal orientées. De plus, un arbre abîmé (par la foudre ou le gel, par exemple) peut tout à fait être taillé court : il repartira l’année suivante sans problème. 

Comment entretenir son olivier? 

L’olivier donnera des olives si les conditions le permettent lorsqu’il sera âgé de 10 à 15 ans. Soyez donc patients ou économisez pour acheter un arbre adulte. 
Dans les premières années de sa vie, il vous faudra être particulièrement attentif aux besoins de votre arbre fruitier:  

  • Arrosez régulièrement et à grandes eaux : pour bien s’enraciner, l’olivier a besoin de beaucoup boire les premières années de sa vie.
  • Désherbez manuellement au pied du tronc. Agissez en surface pour ne pas abîmer les racines.
  • En hiver, protégez vos potées d’un voile d’hivernage et d’un bon paillage.

Les maladies de l’olivier

L’olivier peut être attaqué par différentes maladies et ravageurs

  • L’œil de paon (ou tavelure de l’olivier) : des cercles bruns sur les feuilles en sont la principale caractéristique. La solution ? Un traitement préventif à la bouillie bordelaise au printemps. 
  • Les cochenilles : ces insectes suceurs provoquent un dépérissement de l’arbre et surtout la prolifération de la fumagine, un dépôt noirâtre sur les feuilles. Pulvérisez du savon noir pour éliminer les cochenilles. 
  • La teigne de l’olivier : la larve de ce petit papillon de nuit colonise et fait disparaître feuilles et fleurs de l’olivier. La solution réside dans un traitement insecticide spécifique.
  • La mouche de l’olivier : cette mouche pond ses œufs dans les olives. Les fruits colonisés sont alors impropres à la consommation. Pour s’en débarrasser, utilisez des feuilles collantes qui piègeront les mouches avant qu’elles ne pondent.

Ne vous étonnez pas de la présence de feuilles jaunes sur votre olivier : les feuilles durent en moyenne trois ans, et le renouvellement continu du feuillage explique que feuilles jaunes et grisées cohabitent sur le même arbre. 

Cochenille sur feuilles d'olivier

 

La récolte des olives

Vous récolterez à la main ou grâce à une gaule (une longue perche) les olives en automne pour les déguster, ou en  hiver pour les olives à huile. 

Symbole de paix, l’olivier est un arbre aussi bon que beau. Si vous ne récoltez pas tout de suite ses fruits, profitez de sa silhouette tourmentée et de la beauté de son feuillage dans votre jardin ou sur votre balcon. 
 

Articles associés