Oh Printemps...

Oh Printemps...

Tout est mieux au printemps, alors pour bien faire : il faudrait que toute l’année soit le printemps. Sauf qu’il y a les autres… Les autres saisons !

L’origine et le fonctionnement des quatre saisons

Le concept des 4 saisons n’est pas près de s’arrêter, car il est lié à un phénomène dont l’Homme n’a pas la maîtrise. Pour faire simple : la Terre tourne en orbite autour du Soleil dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et en fait le tour complet en une année. Du coup, le flux solaire reçu sur Terre varie en fonction de sa position orbitale.
Dans l’Hémisphère Nord, l’hiver s’étale de fin décembre à fin mars. Dans cette période, la nature est en dormance. Avec la baisse des températures, le végétal se met instinctivement au ralentit, il limte ses besoins pour rester en vie. Il existe un repère simple : les feuilles de la plus part des arbres tombent. A partir du début mars, les végétaux reprennent de la vigueur au fur et à mesure que les températures augmentent, leurs besoins grandissent. Le printemps qui va de fin mars à fin juin, voit les températures se stabiliser et la plante remet son système en route. L'opération est facilement repérable : les feuilles des arbres et des autres végétaux poussent et verdissent. L’été, de fin juin à fin septembre, propose des chaleurs qui atteignent leur maximum, enfin normalement... Avec ce temps très favorable, les végétaux parviennent à maturité. Puis voilà l’automne, de fin septembre à fin décembre avec des températures qui baissent, les plantes ralentissent leurs besoins et cessent petit à petit de nourrir leurs parties aériennes, les feuilles des arbres jaunissent et tombent.

Chaque saison est incontournable, tant que la Terre tournera autour du soleil. A force de ténacité, le règne végétal a su s’adapter à ces conditions en développant de vraies stratégies de vie et de survie. D’ailleurs, c'est aussi notre histoire et celui de toutes les formes de vies sur Terre ? Quelle histoire !!!