La Permaculture ... C'Est Quoi?

La permaculture, la ‘culture ou agriculture permanente’ est une méthode qui se veut globale et qui propose des solutions préconisant des systèmes agricoles, des habitats mais aussi des modèles sociaux s'inspirant de la biodiversité de la nature. Du coup, la définition la plus juste serait peut-être ‘la philosophie d’une culture de la permanence’ où faune, flore et êtres humains vivraient en parfaite harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant.… Ce qui est un beau et vaste programme !

La permaculture, c’est nouveau ?

Le concept global, s’appelle le ‘Design de permaculture’, il regroupe l’ensemble des principes ancestraux et des techniques novatrices d’aménagement et de culture pour donner matière à des espaces productifs, autonomes, qui se régénèrent naturellement et qui sont respectueux de la nature.

Rien de vraiment neuf sous le soleil, puisque la méthode est née dans les années 70 de l’autre côté du Globe, en Australie ! Mais la permaculture, depuis quelques années gagne du terrain sur nos envies de verdure et d’harmonie avec mère nature. Nos envies de produire nous-mêmes nos légumes, nos fruits, nos plantes médicinales et aromatiques. Nos envies de créer des espaces relaxants, ludiques et partagés…

null

La permaculture ... c'est quoi ?

Comment réaliser un jardin en permaculture?

S’il faut évidemment remettre le ‘bon sens’ au cœur de notre approche globale, il n’empêche que certaines techniques d’observation sont nécessaires dans la création de nos espaces extérieurs en Design de permaculture.

D’abord, il s’agit d’observer le cycle de l’eau, la présence du soleil, des vents dominants, du climat et des microclimats, puis d’affiner l’analyse des sols du terrain à designer. Après quoi, il est plus facile de choisir l’emplacement idéal pour le potager, le verger, le poulailler… et de définir les zones d’activités ! La première se situe au plus près de la maison avec le potager et la serre, et la dernière, la plus éloignée avec les espaces dédiés aux herbes folles.

Puis, il s’agit d’imiter la nature ! Avec quelques grands principes comme ne jamais laisser le sol nu ; cultiver serrées les bonnes associations de plantes sur des buttes, des lasagnes ou des suspensions ; récupérer et utiliser au mieux l’eau, organiser l’espace avec des arbustes et des grands arbres qui fonctionnent en symbiose ; faire et utiliser son compost…

En fait, un jardin conçu en permaculture s’autogère naturellement, il suffit juste de l’arroser de temps en temps si l’eau du ciel fait défaut, de recouvrir le sol au besoin, et bien-sûr de récolter, les fruits, les légumes, les œufs… Effectivement, un beau programme, non ?