Explorer le calendrier des travaux du moment au jardin.

Jardiner en juin

Le mois de juin est synonyme de début de l’été, période à laquelle vous devriez commencer à voir les fruits de tout le travail accompli dans l’année. Il est donc temps de profiter à 100 % de votre jardin. Il vous reste cependant encore quelques tâches essentielles à accomplir pour que votre jardin soit paré de ses plus beau atours et de ses plus belles couleurs cet été. Alors ne vous reposez pas complètement sur vos lauriers !

Les travaux du mois
Suivez l’arrosage de vos plantes en pot. Les plantes en pot sont dépendantes du jardinier et si le soleil est déjà brûlant, l’évaporation se fait de façon plus importante.
Pour favoriser de nouvelles floraisons, il est impératif de couper les tiges fanées et les inflorescences au fur et à mesure de leur apparition. Place aux nouvelles pousses !
Vos végétaux sont en plein développement, il faut absolument leur apporter de la nourriture, engrais fleurs, engrais universel, engrais longue durée, engrais géraniums…
Vos plantes d’intérieur peuvent rejoindre leur quartier d’été de juin à septembre. Placez-les impérativement à la mi-ombre, ils ne doivent pas recevoir le soleil de l’après-midi, celui-ci est trop brûlant !
Le suivi d’arrosage des repiquages et des semis de légumes effectués le mois dernier est de toute importance. Arrosez en pluie fine sur les semis, et autour au pied pour les repiquages.
Vous pouvez continuer les semis de carotte, haricot, radis, salades… Sur des petites parcelles, avec des petites quantités afin d’optimiser le temps des récoltes et des repiquages.
Les fenouils bulbes sont des légumes qu’il convient de ‘butter’ pour favoriser le développement et le blanchiment du bulbe. Paillez avec de la terre ou un paillage compact comme le chanvre.
La transplantation des légumes dans les carrés potagers est terminée. Paillez toute la surface du carré avec un paillage végétal, qui limitera l’évaporation de l’eau et sera incorporer à la terre en fin de saison.
Ah le temps des cerises… La récolte de cerises bat son plein. La taille des cerisiers s’effectue juste après la récolte, mais seulement si nécessaire, elle ne doit surtout pas être sévère.
Les myrtilles sont des petits fruits cultivés en terre de bruyère. Un paillage aidera à leur développement, utilisez exclusivement des écorces de pin qui leur amènent l’acidité nécessaire.
Forsythia, cognassier, corète du Japon… Et tous les autres arbustes qui ont fini leur floraison doivent être taillés. C’est le meilleur moment de l’année pour procéder à cette taille.
Pour laisser les oiseaux tranquille pendant la nidification, il est interdit de tailler les haies entre le 15 mars et le 31 juillet. Attendez le mois d’août avant de couper votre haie.
A l’approche de l’été ; il est prudent de surveiller les arbustes en pot. Placez le pot au sol s’il est en hauteur, installez-le à l’ombre même si c’est une plante de plein soleil et paillez la surface du pot.
Sur vos rosiers, coupez les inflorescences au fur et à mesure de leur apparition, placez la tige porteuse de fleurs fanées entre les lames du sécateur, faites les glisser jusqu’à la première feuille et coupez.
Le rosier est une plante ‘gloutonne’, son appétit est féroce. Pensez à lui apporter de la nourriture, un engrais spécial Rosiers est le meilleur choix en raison de ses besoins spécifiques.
Si vous cultivez vos rosiers en pot, l’arrosage est un élément vital que vous devez suivre impérativement. Laissez sécher le terreau entre deux apports d’eau, la régularité est gage de réussite.
En cas de fortes chaleurs, apportez de l’eau seulement sur les parties de gazon qui ont été regarnies. Si les restrictions d’eau sévissent, votre pelouse reprendra vigueur avec les pluies d’automne.
L’hémérocalle, le Lis d’un jour, est comestible. Retirez les étamines, passez sous l’eau, mélangez du fromage blanc, du chèvre frais et vos herbes préférées, puis remplissez la fleur !
Envie d'un Van Gogh à la maison ? Optez pour une ‘nature vivante’ plutôt qu’une ‘nature morte’ ! Les chefs-d’œuvre du Maître comptent trois, douze ou quinze fleurs de tournesols dans un vase, faites votre choix !
Le compostage de surface peut aussi se faire en déposant vos déchets végétaux de table et ceux du jardin directement sur la surface de vos parcelles, entre vos plants de légumes.