Explorer le calendrier des travaux du moment au jardin.

Jardiner en juillet

Après tout ce dur labeur au printemps, votre jardin devrait être au mieux de sa forme en juillet. Il est donc temps d’en profiter le plus possible avec des week-ends en famille, des barbecues et de belles récoltes au potager. Il reste cependant quelques choses à faire pour qu’il reste aussi beau tout au long de l’été. Votre tâche principale ce mois-ci sera l’arrosage, qui peut prendre beaucoup de temps. Ainsi, faites votre possible pour réduire la dépendance en eau de votre jardin, cela vous facilitera la vie.

Les travaux du mois
Un binage vaut 2 arrosages, pensez à aérer et décompacter la terre entre les plantes de massif, avec une binette ou une une rotogriffe qui vous permet de rester le dos droit.
Au balcon, les très gros pots ont besoin d’un surfaçage pour avoir de la nouvelle matière à ingurgiter. Retirez les 3 premiers centimètres de l’ancien terreau et rajouter du nouveau.
Si le départ en vacances est imminent, placez tous vos pots à la mi-ombre, remplissez les soucoupes de billes d’argile, remplissez la soucoupe d’eau et arrosez vos pots.
L’arrosage de vos plantes d'intérieur doit être très régulier pendant les mois d’été. Le bon repère est de laisser sécher le terreau entre 2 apports d’eau, mais il faut vaporiser le feuillage tous les jours.
Au potager, en plein été, les semis se pratiquent tous les 15 jours pour étaler la production. Dès juillet, semez les légumes à développement hâtif, cette indication est notifiée sur les paquets
Les récoltes des légumes vont bon train. L’heure de la transformation a sonné : congélation, à l’huile, au vinaigre, au sucre, en lacto-fermentation, en saumure, séchage… Choisissez en fonction de vos préférences et de la plante.
Au potager aussi un binage vaut 2 arrosages, en permettant à l’eau de mieux pénétrer dans le sol. Aérer et décompacter votre terre entre les légumes, avec une rotogriffe ou une binette.
Surveillez les pommes de terre, les tubercules ne doivent pas recevoir la lumière. Recouvrez-les de terre mais vous pouvez aussi les recouvrir de paillage végétal comme le chanvre, la paille.
Le Goji donne ses fruits en septembre, et ses tiges volubiles sont en pleine croissance. Attachez-les à leur support, grillage ou treillage, ceci pour faciliter la prochaine récolte.
Les premières récoltes et dégustations de pommes arrivent. Ce sont les pommes de moisson, des variétés d’été qui ne se conservent pas comme la Transparente blanche, l’Api rouge d’été…
Les plantes de terre de bruyère comme rhododendron ou azalée supportent mal l’été, surtout si elles sont en pot. Redoublez d’attention pour que la terre ou le terreau garde sa fraîcheur.
Avec la sécheresse et la chaleur, il est possible que les feuilles des arbres tombent prématurément. Cette réaction est souvent liée au manque d’eau. Inutile de traiter contre une maladie, tout rentrera dans l’ordre avec les pluies d’automne.
Certains rosiers sont non-remontants. Cette notion fait appel à la sève qui ne remonte pas dans la plante, c’est pourquoi le rosier ne donne plus de fleurs après leur floraison.
Taillez vos rosiers non-remontants. Leur floraison est terminée pour l’année, coupez les inflorescences et les gourmands. La taille de formation aura lieu en mars prochain.
Si l’été est caniculaire, pensez à ne pas emprunter toujours le même cheminement dans le jardin afin de ne pas élimer complètement certaines parties de votre pelouse avec le piétinement.
La production d’artichaut se termine, et certains laissent apparaître leur jolie floraison bleue. Dans une belle bouteille de verre, placez une seule belle et grosse fleur.
En cas de fortes chaleurs, aidez les oiseaux du ciel en grattant une petite parcelle de terre, afin qu’ils puissent aller chercher des vers, mettez à leur disposition des grandes coupelles d’eau.